15 mai 2017 / 09:30 / il y a 5 mois

BOURSE-Parrot en forte hausse après ses résultats du T1

PARIS, 15 mai (Reuters) - Parrot est en forte hausse lundi à la Bourse de Paris après la publication des résultats du premier trimestre, à l‘occasion desquels le spécialiste des drones a réaffirmé son virage vers le marché des professionnels.

Le titre prend 8,33% à 9,88 euros à 11h15, l‘une des plus fortes hausses de l‘indice CAC des petites et moyennes capitalisations (+0,17%), dans des volumes représentant déjà plus de 2,6 fois la moyenne des 90 dernières séances.

A ce niveau de cours, le titre ramène à moins de 5% son recul depuis le début de l‘année, et la capitalisation boursière de la société, qui a fondu de plus de 60% en 2016, se rapproche de la barre des 300 millions d‘euros.

Avant l‘ouverture, Parrot a annoncé avoir réalisé sur les trois premiers mois de l‘année un chiffre d‘affaires de 28,6 millions d‘euros, en hausse de 79% par rapport aux données retraitées de la période correspondante de 2016.

Il a précisé que les drones professionnels avaient généré sur janvier-mars un chiffre d‘affaires de 9,7 millions, en hausse de 73%, contre 12,2 millions pour les drones grand public.

Le trimestre se solde par une marge brute de 11,4 millions d‘euros mais une perte opérationnelle de 18,8 millions.

Le résultat net est néanmoins positif de 7,0 millions, grâce principalement à la revalorisation de Parrot Automotive, qui découle de l‘accord conclu l‘an dernier avec Faurecia, qui prévoit une prise de contrôle progressive de la filiale par l‘équipementier automobile.

Affaibli par la concurrence sur le marché des drones grand public, Parrot a annoncé en mars une perte nette annuelle de 137,9 millions d‘euros et un plan de réorganisation qui pourrait se solder par la suppression de 150 postes en France et d‘une centaine d‘autres à l‘étranger, avec pour objectif un retour à la rentabilité en 2018.

La société a réaffirmé lundi viser pour cette année une hausse de son chiffre d‘affaires, une “forte amélioration” de sa marge brute et une “forte diminution” de la perte opérationnelle et de la perte nette.

Pour le premier trimestre de cette année, “la marge brute atteint presque 40%, après un niveau négatif un an plus tôt et 30,4% au cours du 4ème trimestre 2016”, note Portzamparc.

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below