12 mai 2017 / 08:54 / dans 7 mois

BOURSE-Vivendi et Havas grimpent après l'amorce de leur rapprochement

PARIS, 12 mai (Reuters) - Vivendi et Havas grimpent vendredi en Bourse au lendemain de l‘annonce de la première étape du mariage entre les deux groupes dont Vincent Bolloré, qui a l‘ambition de bâtir un géant des contenus et de la communication, est le premier actionnaire.

Vers 10h55, l‘action Vivendi prend 5,3% à 19,365 euros, en tête du CAC 40, pratiquement inchangé au même moment.

Le titre Havas gagne 9,8% à 9,3 euros, la plus forte progression de l‘indice large SBF 120 (0,09%), et l‘action Bolloré 3,52% à 4,087 euros.

* Graphique de la perf. boursière depuis un an:

bit.ly/2pFqU1Q

Vivendi a annoncé jeudi avoir fait une offre au groupe Bolloré (+3,47%) pour le rachat de sa participation de 59,69% dans le sixième groupe publicitaire mondial, concrétisant un projet évoqué à plusieurs reprises par l‘entrepreneur breton ces derniers mois.

Certains analystes ont émis des doutes sur l‘intérêt stratégique d‘une telle opération, pointant par ailleurs les risques de conflit d‘intérêt pour Havas, qui conseille des concurrents de Canal+ notamment.

D‘autres ont pointé la singularité d‘une opération qui verrait Vivendi, contrôlé de fait par Vincent Bolloré et ses 29% des droits de vote, racheter les parts de ce dernier dans sa filiale.

“Nous demeurons sceptiques sur les synergies d‘une telle opération même si elle a un impact positif sur les résultats”, écrivent les analystes d‘Invest Securities, qui maintiennent leur conseil sur le titre à “neutre” avec un objectif de cours pratiquement inchangé à 17,2 euros.

Même scepticisme de la part de Barclay’s qui dit “avoir du mal à voir les mérites de la transaction” et dénonce “l‘absence de stratégie claire”, un point de vue que partage sans doute Havas, fait valoir l‘intermédiaire.

Goldman Sachs ne fait pas de commentaire spécifique sur l‘annonce de jeudi mais note parmi les principaux risques auxquels Vivendi est confronté les fusions et acquisitions, ainsi qu‘une possible détérioration de la tendance du côté de Canal+ France. Goldman maintient par ailleurs ses recommandations à “acheter” sur les titres Vivendi et Havas.

Le propriétaire de Canal+ et Universal Music Group propose un prix de 9,25 euros pour les actions Havas, valorisant la participation de Bolloré à 2,36 milliards d‘euros.

L‘offre fait ressortir une prime de 8,8% par rapport au cours de Bourse d‘Havas en date du 10 mai 2017, indique Vivendi, qui prévoit de financer l‘opération avec sa trésorerie.

Vivendi prévoit également une amélioration sensible de sa marge, de l‘ordre de 100 points de base pour 2017, mais ne fournit pas d‘estimation des synergies envisagées grâce à la transaction.

Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below