11 mai 2017 / 11:58 / dans 7 mois

Bombardier-Le président Beaudouin n'a plus de pouvoirs exécutifs

11 mai (Reuters) - Bombardier a annoncé jeudi une perte nette moins importante que prévu, grâce au dynamisme du pôle ferroviaire, ainsi que la démission de son président Pierre Beaudoin.

Ce dernier continuera à exercer la présidence du constructeur aéronautique canadien mais sans pouvoirs exécutifs.

Sa démission fait suite aux critiques suscitées par le plan d‘augmentation des rémunérations de la direction. Plusieurs fonds de pension avaient protesté en s‘abstenant de voter sa réélection.

Beaudoin a accepté de renoncer à son augmentation et d‘autres responsables ont convenu de reporter la leur.

Le bénéfice d‘exploitation du segment ferroviaire a augmenté à 134 millions de dollars au premier trimestre contre 23 millions un an auparavant et les prises de commandes ont bondi de 83,3% à 2,2 milliards de dollars.

La perte nette part du groupe a été d‘un million de dollars, bien inférieure au consensus Thomson Reuters I/B/E/S qui la donnait à 22,8 millions.

Le résultat par action ajusté est au point mort, alors que les analystes anticipaient une perte d‘un cent.

Le groupe de Montréal a enfin fait état d‘un chiffre d‘affaires trimestriel en baisse de 8,6% à 3,58 milliards de dollars, inférieur au consensus qui était de 3,84 millions.

Arathy Nair, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below