9 mai 2017 / 09:14 / dans 4 mois

BOURSE-Pandora chute, les performances aux USA déçoivent

PARIS, 9 mai (Reuters) - Le titre Pandora accuse mardi l‘une des plus fortes baisses du Stoxx 600, le marché sanctionnant les performances jugées décevantes du bijoutier danois sur ses marchés clés, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

A 09h10 GMT, l‘action chute de 3,28% à 707,5 couronnes danoises alors que le Stoxx 600 gagne 0,43%.

La valeur avait pourtant ouvert en forte hausse après la publication de résultats trimestriels globalement supérieurs aux attentes.

Pandora a fait état d‘un chiffre d‘affaires de 5,15 milliards de couronnes (693,4 millions d‘euros) au premier trimestre, contre 5,086 milliards attendus par le consensus Reuters. L‘excédent brut d‘exploitation (Ebitda), à 1,879 milliard de couronnes (252,5 millions d‘euros), est également supérieur aux attentes (1,76 milliard selon le consensus Reuters).

Mais le détail des comptes montre que les performances du groupe aux Etats-Unis, son principal marché, et au Royaume-Uni ont été pénalisées par des conditions de marché difficiles pour le secteur de la distribution.

“Nous avons observé au premier trimestre une baisse de 9% de la fréquentation globale des magasins, et cela impacte tous les acteurs de la distribution aux Etats-Unis”, a déclaré le directeur financier, Peter Vekslund, à Reuters.

“Cette tendance a perduré pendant toute l‘année 2016 et il n‘y a pas de raison de penser que les choses vont complètement changer lors du deuxième trimestre”, a-t-il ajouté.

Les ventes de Pandora ont reculé de 7% aux Etats-Unis au premier trimestre, et elles n‘ont progressé que de 2% au Royaume-Uni sur la période.

“Rien dans la publication n‘indique s‘il s‘agit d‘un recul temporaire des ventes au détail dans leur ensemble et de Pandora aux Etats-Unis, ou s‘il s‘agit d‘une baisse plus prolongée”, observe Soren Lontoft, analyste chez Sydbank.

Pandora a confirmé mardi ses objectifs financiers pour 2017 et table sur un chiffre d‘affaires de 23 à 24 milliards de couronnes (3,09 à 3,2 milliards d‘euros) et sur une marge brute d‘exploitation d‘environ 38%.

Stine Jacobsen et Julie Astrid Thomsen, Blandine Hénault pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below