8 mai 2017 / 20:39 / dans 7 mois

POINT MARCHÉS-Wall Street fait du surplace à un niveau record

(Actualisé avec d‘autres actifs financiers)

* Le Dow Jones a pris 0,03%, le S&P 500 a gagné 0,004%, le Nasdaq Composite a pris 0,03%

* Deuxième record de clôture de suite pour le S&P 500

* Apple a dépassé en séance les 800 milliards de dollars de capitalisation boursière

par Noel Randewich

NEW YORK, 8 mai (Reuters) - La Bourse de New York a fini sur une note inchangée lundi ce qui n‘empêche pas le S&P 500 d‘inscrire un deuxième record de clôture de suite, le marché actions américain consolidant après la victoire, largement attendue, d‘Emmanuel Macron à l‘élection présidentielle française.

L‘indice Dow Jones a gagné 0,03%, soit 5,34 points, à 21.012,28. Le S&P-500, plus large, a pris 0,09 point, soit 0,004%, à 2.399,38, après un record en séance de 2.401,36.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 1,90 point (+0,03%) à 6.102,66.

Avec la forte diminution du risque politique français et une saison des résultats qui tient ses promesses, l‘indice de volatilité du CBOE, surnommé “l‘indice de la peur” de Wall Street a reculé de plus de ,57% pour tomber à 9,77 points, soit un plus de clôture depuis 1993.

Le repli de cet indice est normalement de bon augure pour le marché actions, mais il est désormais tellement bas que cela incite certains investisseurs à la prudence.

“Il est déjà revenu à ce niveau par le passé, mais pas beaucoup plus bas. Cela signale que quelque chose de négatif se prépare”, a estimé Donald Selkin, chargé de la stratégie marchés chez Newbridge Securities.

Soutenu par la bonne tenue des cours du pétrole, le compartiment énergétique (+0,71%) a affiché la meilleure performance sectorielle du jour, devant le compartiment technologique (+0,42%).

Après une séance volatile, l‘or noir a finalement profité de la perspective de voir l‘Opep et plusieurs grands producteurs extérieurs au cartel prolonger leur accord de réduction de la production pendant neuf mois voire plus.

La progression du pétrole est intervenue malgré la hausse du dollar face à un panier de devises internationales (+0,5%). L‘euro, qui avait atteint en début de journée un pic de six mois à 1,1024 dollar après l‘annonce de la victoire d‘Emmanuel Macron, a ensuite été victime d‘un mouvement de prises de bénéfices, cédant plus de 0,6% pour revenir à 1,0925.

APPLE A GAGNÉ PLUS DE 32% DEPUIS LE DÉBUT DE L‘ANNÉE

Le rendement des emprunts du Trésor à 10 ans a atteint un pic de quatre semaines, à 2,3813%, notamment dans l‘anticipation d‘un adjudication de 62 milliards de dollars d‘obligations souveraines prévue cette semaine.

Le secteur technologique a notamment été porté par la hausse de 2,71% du titre Apple à 153,00 89 dollars, qui a ainsi inscrit la progression la plus marquée du Dow Jones, devant les actions Exxon Mobil (+1,06%) et Chevron (+0,84%).

En séance, Apple a touché un record de 153,70, faisant brièvement passer la capitalisation boursière du géant électronique à plus de 800 milliards de dollars (732 milliards d‘euros).

Depuis l‘annonce de résultats trimestriels il y a six jours, pourtant marqués par une baisse inattendue des ventes d‘iPhone, le titre Apple a gagné 3,7%, portant sa progression depuis le début de l‘année à plus de 32%, les investisseurs plaçant de grandes attentes dans les nouveaux iPhone, dont le lancement est prévu cette année.

Le titre Tyson Foods a cédé 6,08% à 59,48 dollars, soit la plus forte baisse du S&P 500 après que le numéro américain de la transformation de viande a annoncé une chute de 21,3% de son bénéfice trimestriel, conséquence des incendies qui ont touché deux de ses sites de production.

La séance a également été marquée par des fusions & acquisitions, avec notamment le rachat de Kate Spade (+8,31%) par le maroquinier Coach (+4,81%) pour 2,4 milliards de dollars.

Dans les médias, Sinclair Broadcast Group (-2,23%) a dit qu‘il allait acquérir Tribune Media (+5,34%), l‘un des principaux réseaux de chaînes de télévision aux Etats-Unis, pour 3,9 milliards de dollars.

Quelque 6,3 milliards d‘actions ont été échangées à Wall Street, un total inférieur à la moyenne quotidienne de 6,6 milliards observée au cours des 20 dernières séances. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below