5 mai 2017 / 00:03 / dans 7 mois

Vatican et Proche-Orient pour le premier voyage de Trump

(Actualisé avec déclarations Arabie saoudite)

par Roberta Rampton et Ayesha Rascoe

WASHINGTON, 5 mai (Reuters) - Pour son premier déplacement à l‘étranger depuis son élection à la présidence des Etats-Unis, Donald Trump a annoncé jeudi qu‘il se rendrait ce mois-ci en Israël, au Vatican et en Arabie saoudite.

Ces visites précéderont le sommet de l‘Otan le 25 mai à Bruxelles puis le sommet du G7 en Sicile du 26 et 28 mai, où la présence du président américain était déjà annoncée.

Une audience avec le pape François a été fixée le 24 mai au Vatican, ont confirmé les services pontificaux.

Les dates précises du voyage au Proche-Orient devraient être indiquées ultérieurement.

Les premières visites des présidents américains à l‘étranger ont souvent une portée symbolique importante. En choisissant le Proche-Orient en premier, le président républicain met l‘accent sur sa promesse d‘éradiquer l‘Etat islamique et d‘apporter la paix à Israël et aux Palestiniens.

“Notre but n‘est pas de dicter aux autres leur façon de vivre mais de construire une coalition d‘amis et de partenaires qui partagent l‘objectif de lutter contre le terrorisme et d‘apporter la sécurité, des opportunités et la stabilité au Proche-Orient ravagé par la guerre”, a déclaré le président américain lors d‘un discours à la Roseraie de la Maison blanche sur le thème de la liberté religieuse.

Israël et l‘Arabie saoudite entretenaient des relations tendues avec Barack Obama, reprochant au prédécesseur de Donald Trump d‘être moins préoccupé par les alliances traditionnelles des Etats-Unis que par la recherche d‘un accord avec l‘Iran sur son programme nucléaire, trouvé à l‘été 2015.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al Djoubeïr, a qualifié d‘historique la visite de Trump au royaume wahhabite. Il a évoqué une réunion bilatérale au sommet, ainsi qu‘une autre avec les six pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et une avec les pays arabes et musulmans.

“BOMBES GUIDÉES”

“C‘est un message clair et puissant que les Etats-Unis ne nourrissent pas de malveillance” à l‘endroit du monde arabe et musulman, a déclaré le ministre aux journalistes à Washington. “Cela va aussi à l‘encontre de ceux qui disent que les Etats-Unis sont contre les musulmans.”

Il a précisé que l‘administration Trump avait pris des mesures pour débloquer la vente de bombes guidées, suspendue par la précédente administration démocrate en raison de préoccupations concernant les victimes civiles.

Les ventes devrait porter sur plus d‘un milliard de dollars de ces armes fabriquées par le groupe Raytheon.

Le secrétaire à la Défense de Donald Trump, James Mattis, a déjà fait le déplacement à Ryad. Le vice-prince héritier d‘Arabie saoudite, Mohammed ben Salman, a été reçu par Trump le 15 mars. Dans son entourage, on évoquait alors un “tournant historique” dans les relations entre les deux pays.

En Israël, Donald Trump expliquera comment il entend organiser la paix entre Israël et les Palestiniens. Le président républicain n‘a pas fourni de précisions sur la façon dont il compte s‘y prendre pour relancer le processus de paix.

Il a toutefois demandé à Israël de limiter la construction de colonies juives dans les territoires palestiniens de Cisjordanie et Jérusalem-Est qui doivent faire partie, avec la bande de Gaza, du futur Etat palestinien.

Il a aussi chargé son gendre Jared Kushner de superviser le dossier.

“Nous aborderons le dossier avec beaucoup d‘humilité”, a déclaré un responsable de l‘administration aux journalistes.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s‘est rendu en février à la Maison blanche, où le président palestinien Mahmoud Abbas a été à son tour reçu mercredi.

Abbas et Trump doivent se revoir durant le voyage prévu en mai, a précisé la Maison blanche mercredi. Les conseillers du président n‘ont pas dit où aurait lieu la rencontre ni à quelle date. (Avec Steve Holland, Yara Bayoumy, Susan Heavey et David Alexander à Washington et Philip Pullella à Rome; Henri-Pierre André et Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below