3 mai 2017 / 11:30 / il y a 3 mois

AccorHotels-Le droit de vote double au centre de l'AG du 5 mai

* Une résolution non agréée veut la suppression des DDV doubles

* Proxinvest, ISS et Glass Lewis soutiennent la résolution

* Chinois, Qataris et Saoudiens sont les 3 premiers actionnaires

* La résolution devra recueillir la majorité des deux-tiers

par Pascale Denis et Dominique Vidalon

PARIS, 3 mai (Reuters) - La montée en puissance des grands actionnaires étrangers d'AccorHotels sera indirectement soumise à l'assemblée générale du groupe hôtelier le 5 mai à l'occasion d'un vote sur une résolution proposant de ne pas accorder de nouveaux droits de vote double.

Un groupe de 14 investisseurs représentant 2,3% du capital, regroupés dans la Sicav Phitrust Active Investors et conseillés par le cabinet Proxinvet, a déposé cette résolution, estimant que les droits de vote double peuvent permettre à un actionnaire de référence de bénéficier d'une minorité de blocage "tout en échappant à l'obligation de lancer une offre publique sans en avoir à payer le prix".

Cette résolution est également soutenue par les cabinets Institutional Shareholder Services (ISS) et Glass Lewis, puissants organismes internationaux de conseil aux investisseurs.

"Le respect du principe 'une action une voix' peut seul éviter qu'un des nouveaux grands actionnaires, notamment le concurrent chinois Jin Jiang, qui se voit pour le moment refuser une place au conseil, ne pèse de façon disproportionnée, sans avoir à lancer d'OPA, sur les résultats de votes de l'AG 2018 comme sur l'avenir du groupe", souligne Proxinvest.

Cette résolution vise l'octroi de nouveaux droits de vote double et ne propose pas la suppression des droits de vote double existants car il "n'est pas certain que les détenteurs actuels de ces droits votent pour leur suppression".

Pour Glass Lewis, il s'agit "d'éviter à des actionnaires d'exercer un contrôle significatif sur l'entreprise qui dépasse leur contrôle économique".

AccorHotels a refusé de faire un commentaire.

ACTIONNARIAT PROFONDÉMENT MODIFIE

Cette résolution réclamant le principe d'"une action-une voix" a été rejetée le mois dernier par le conseil d'administration d'AccorHotels, qui a réaffirmé "son attachement à la fidélisation et la stabilité de l'actionnariat de la société".

En signe de protestation Proxinvest a retiré son soutien au PDG du groupe, Sébastien Bazin, estimant que "ses engagements pour une bonne gouvernance ne sont pas confirmés".

Le cabinet de conseil recommande donc de ne pas voter la résolution sur le renouvellement du mandat d'administrateur de Sébastien Bazin, ni celle sur la nomination de Nicolas Sarkozy, au motif que la qualification de l'ancien président de la République comme administrateur indépendant "n'est pas avérée".

Depuis la dernière assemblée générale, l'actionnariat du groupe hôtelier s'est profondément modifié.

Jin Jiang en est devenu le premier actionnaire, avec 12,56% du capital, suivi à l'été 2016 par le fonds qatari Qatar Investment Authority (10,36%) et le saoudien Al Saud (5,79%) en échange du rachat du groupe FRHI et de ses prestigieuses marques Raffles, Fairmont et Swissôtel.

Au printemps 2016, l'hôtelier chinois avait approché les fonds Eurazeo et Colony Capital pour leur racheter les 10,1% qu'il détenaient alors de concert dans AccorHotels, provoquant la réaction immédiate des pouvoirs publics français, inquiets de voir un fleuron tricolore passer sous pavillon étranger.

Les statuts d'AccorHotels prévoyant d'accorder des droits de vote double pour toutes les actions au nominatif détenues depuis plus de deux ans, ce qu'a également instauré la loi Florange, ces trois grands actionnaires ne sont pas encore éligibles à ces droits.

A ce jour, seuls le fonds Eurazeo (4,3% du capital) et les anciens fondateurs et dirigeants du groupe (2,2%), actionnaires de référence du groupe, sont détenteurs de droits de vote doubles.

Pour être votée, la résolution devra recueillir la majorité des deux tiers. (Edité par Gilles Guillaume)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below