1 mai 2017 / 06:37 / dans 7 mois

LEAD 1-Accord sur le financement de l'Etat au Congrès américain

(Actualisé avec précisions)

par Richard Cowan

WASHINGTON, 1er mai (Reuters) - Républicains et démocrates se sont entendus dimanche soir sur un texte qui permettra d‘éviter la cessation cette semaine du financement des agences fédérales aux Etats-Unis, signant ainsi le premier accord bipartisan depuis l‘investiture de Donald Trump.

La Chambre des représentants et le Sénat doivent encore approuver cet accord, d‘un montant d‘environ 1.000 milliards de dollars (918 milliards d‘euros), ce qui devrait intervenir dans le courant de la semaine.

Le déblocage de ces fonds permettra de financer une série de programmes fédéraux, allant de la sécurité dans les aéroports et aux frontières au versement de la solde des militaires, en passant par la recherche médicale, l‘aide internationale, l‘exploration spatiale ou encore l‘éducation.

“L‘accord va permettre de déplacer le curseur en direction des priorités des conservateurs tout en garantissant le fonctionnement des institutions essentielles du gouvernement fédérales”, a déclaré Jennifer Hing, porte-parole républicaine à la Chambre.

Si l‘accord conclu dimanche n‘est pas promulgué d‘ici vendredi minuit, les agences fédérales devront licencier des centaines de milliers de salariés tandis que beaucoup d‘autres seront contraints de poursuivre leur travail sans être payé, dans la police notamment.

“Cet accord est un bon accord pour le peuple américain et éloigne la menace de ‘shutdown’”, a commenté Chuck Schumer, chef de file des démocrates au Sénat.

Selon lui, ce texte va permettre d‘augmenter les investissements fédéraux dans la recherche médicale, l‘éducation et les infrastructures.

Un assistant parlementaire du Sénat a déclaré à Reuters que le Pentagone recevrait une rallonge de 12,5 milliards de dollars pour l‘exercice fiscal s‘achevant le 30 septembre, voire 2,5 milliards de dollars supplémentaires si Donald Trump présentait au Congrès une stratégie visant à vaincre le groupe Etat islamique.

La rallonge proposée dans le projet négocié dimanche est toutefois bien inférieure aux 30 milliards de dollars demandés par la Maison blanche.

Les membres du Congrès ont en outre refusé de financer le mur que Donald Trump entend construire à la frontière mexicaine. Ils ont préféré accorder 1,5 milliard de dollars supplémentaires à l‘investissement dans de nouvelles technologies et à la réparation d‘infrastructures existantes.

Pour faciliter la conclusion d‘un accord, l‘administration Trump a levé sa menace de cesser de financer l‘assurance santé des plus pauvres via le programme Obamacare, que la présidence a promis d‘abroger.

Les démocrates ont en outre obtenu l‘injection de 295 millions de dollars dans le système de santé de Porto Rico, actuellement au bord de la faillite. Ils sont également parvenus à éviter la diminution des financements accordés au Planning familial. (Nicolas Delame pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below