27 avril 2017 / 12:45 / dans 7 mois

Principaux extraits de la conférence de presse de Mario Draghi

FRANCFORT, 27 avril (Reuters) - Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée par Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laquelle a maintenu jeudi sa politique monétaire inchangée comme prévu.

PAS DE MODIFICATION DE L‘EVALUATION SUR L‘INFLATION

“Je ne pense pas qu‘il y ait un quelconque besoin de débattre (de l‘enchaînement des changements de politique monétaire) maintenant. Nous n‘avons pas suffisamment d‘éléments probants pour modifier notre évaluation des perspectives d‘inflation, et nous ne sommes pas suffisamment confiants dans le fait que l‘inflation va converger vers des niveaux cohérents avec notre objectif d‘une manière durable et auto-entretenue.”

SUR LA SUPRESSION DU BIAIS BAISSIER SUR LES TAUX

”Nous n‘en avons pas débattu (...) l‘essentiel de la discussion s‘est vraiment concentré sur l‘équilibre des risques concernant la croissance, pas l‘inflation.

“Les biais accommodants (sur la politique monétaire) sont véritablement liés l‘inflation, en d‘autres termes, les biais accommodants sont destinés à faire face à des risques extrêmes concernant le taux d‘inflation, pas directement la croissance. Il est assez clair qu‘avec l‘amélioration des perspectives de croissance, la probabilité de ces risques extrêmes pourrait diminuer, mais nous n‘en sommes pas encore là.”

LES RISQUES BAISSIERS ONT DIMINUE

“Les dernières données disponibles depuis notre réunion du début du mois de mars confirment que la reprise cyclique de l‘économie de la zone euro devient de plus en plus solide et que les risques baissiers ont diminué.”

RISQUES BAISSIERS SUR LA CROISSANCE

“Les risques entourant les perspectives de croissance au sein de la zone euro restent orientés à la baisse tout en évoluant vers une configuration plus équilibrée.”

“La croissance économique en cours va continuer de s‘affirmer et de s‘élargir.”

DEMANDE ETRANGERE

“Les signes d‘une reprise mondiale plus forte et d‘un accroissement du commerce mondial suggèrent que la demande étrangère devrait de plus en plus contribuer à la résilience d‘ensemble de l‘expansion économique au sein de la zone euro.”

SUR L‘INFLATION

”Les pressions sur l‘inflation sous-jacente continuent de rester limitées et doivent encore manifester une tendance à la hausse convaincante. De plus, la volatilité persistante de l‘inflation publiée souligne la nécessité de dépasser les variations transitoires de l‘indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) qui n‘ont pas d‘incidences sur les perspectives de stabilité des prix à moyen terme.

”Un niveau très substantiel d‘accommodation monétaire est toujours nécessaire pour que les pressions sur l‘inflation sous-jacentes se développent et soutiennent l‘inflation publiée à moyen terme.

“Au regard de mes critères, l‘évaluation (de l‘inflation) n‘a pas vraiment changé.” (Bureau de Francfort, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below