27 avril 2017 / 10:05 / dans 5 mois

Generali dit ne pas discuter fusion avec Axa

MILAN, 27 avril (Reuters) - Assicurazioni Generali ne discute pas d‘une fusion éventuelle avec son homologue français Axa, a déclaré jeudi Gabriele Galateri di Genola, le président du premier assureur italien.

Thomas Buberl, le directeur général d‘Axa, avait déclaré fin mars que l‘assureur français n‘avait aucun intérêt à racheter Generali.

“Nous sommes suffisamment grands”, avait-il dit, dans un entretien publié par le magazine suisse Bilanz. “Je n‘ai besoin ni de Zurich ni de Generali. Beaucoup de groupes sont grands dans deux ou trois marchés pas plus; nous sommes dans le peloton de tête dans huit à dix marchés”.

Galateri di Genola a également dit qu‘il n‘avait reçu aucune proposition de la banque italienne Intesa Sanpaolo.

Cette dernière avait annoncé en février qu‘elle renonçait à son projet d‘un rapprochement avec l‘assureur italien, expliquant qu‘une fusion ne créerait pas de valeur pour ses actionnaires.

Bureau de Milan, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below