27 avril 2017 / 07:30 / dans 8 mois

BBVA-Bénéfice +70% au T1, stimulé par le Mexique

MADRID, 27 avril (Reuters) - BBVA a annoncé jeudi un bénéfice en hausse de 70% au premier trimestre grâce à des plus-values exceptionnelles et à une amélioration des conditions d‘activité au Mexique, son principal marché.

Nonobstant, l‘action perdait un peu plus de 1% en Bourse de Madrid dans les premiers échanges.

La deuxième banque espagnole a fait état d‘un bénéfice net de 1,20 milliard d‘euros, dépassant le consensus Reuters qui le donnait à 1,12 milliard.

BBVA avait dit en février que la baisse du peso et les risques que les Etats-Unis reviennent sur l‘Accord de libre-échange nord-américain (Alena) et bâtissent un mur sur la frontière mexicaine étaient autant de facteurs susceptibles de peser sur son activité au Mexique, pays où la banque réalise 40% de son bénéfice.

Mais depuis son plancher de janvier, le peso mexicain a rebondi et a réalisé la meilleure performance mondiale du marché des changes.

Le président américain Donald Trump a déclaré mercredi à ses homologues mexicain et canadien que les Etats-Unis ne se retireraient pas à ce stade de l‘Alena, tout en disant qu‘il entamerait bientôt avec eux une renégociation de ce traité, a fait savoir la Maison blanche.

Au Mexique même, le bénéfice a augmenté de 19% à 536 millions d‘euros après avoir diminué de 6% au dernier trimestre de 2016. La qualité des actifs y est stable et le portefeuille de prêts a un peu augmenté par rapport aux trois mois précédents.

Globalement, le revenu net d‘intérêts a augmenté de 4% à 4,3 milliards d‘euros. La banque a dégagé au premier trimestre une plus-value exceptionnelle de 177 millions d‘euros à la suite de la vente en février d‘une participation de 1,7% dans la banque chinoise CNBC.

Le ratio de fonds propres CET1 est ressorti à 11,0%, ce qui est conforme à son objectif pour l‘ensemble de l‘année, contre 10,9% fin décembre.

Durant le trimestre sous revue, l‘acquisition d‘une nouvelle participation de 9,95% dans la banque turque Garanti et la vente de ses parts dans CNBC ont réduit ce ratio de 13 points de base environ.

Le concurrente Banco Santander, première banque d‘Espagne, a fini le trimestre avec un ratio équivalent de 10,66%.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below