20 avril 2017 / 13:28 / dans 5 mois

Verizon rate le consensus en perdant des abonnés

par Anjali Athavaley et Aishwarya Venugopal

20 avril (Reuters) - Verizon Communications a publié jeudi un bénéfice trimestriel inférieur au consensus et annoncé qu‘il avait perdu des abonnés payant un forfait mensuel en dépit du lancement de nouvelles offres illimitées.

L‘action recule de 1,7% à 48,10 dollars en avant-Bourse à Wall Street.

Le bénéfice net part du groupe est tombé à 3,45 milliards de dollars (3,21 milliards d‘euros), soit 0,84 dollar par action, au premier trimestre clos le 31 mars, contre 4,31 milliards de dollars, soit 1,06 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA ressort à 0,95 dollar.

Le chiffre d‘affaires a fléchi à 29,81 milliards de dollars, la quatrième baisse trimestrielle consécutive, contre 32,17 milliards de dollars un an plus tôt.

Les analystes interrogés par Reuters attendaient un bénéfice ajusté par action de 0,99 dollar et un chiffre d‘affaires de 30,77 milliards de dollars.

En données nettes, Verizon dit avoir perdu 307.000 abonnés payant un forfait sur les trois premiers mois de l‘année alors que les analystes financiers attendaient en moyenne un gain de 222.000, selon FactSet StreetAccount.

Le taux de désabonnement (“churn”) de Verizon a en outre augmenté à 1,15%, contre 1,03% attendu en moyenne, toujours FactSet.

Verizon souffre de la concurrence des opérateurs tels que T-Mobile US et Sprint dans un marché arrivé à maturité.

“Ils ont raté tous les paramètres importants de l‘abonné, et cela souligne tout simplement à quel point il est difficile pour l‘activité mobile de continuer à croître en ce moment”, a déclaré dans une interview Craig Moffett, analyste chez MoffettNathanson.

Verizon a annoncé en février le lancement d‘un forfait mobile illimité en téléchargement de données, plus de cinq ans après avoir abandonné ce type d‘offre, répondant ainsi aux offres multiples déjà en place sur le marché.

L‘opérateur poursuit également ses efforts de diversification. En février, Verizon et Yahoo sont parvenus à un accord pour revoir en baisse, de 350 millions de dollars, le montant que versera le premier pour racheter au second ses activités internet, en raison de deux piratages informatiques massifs subis par le groupe internet. Le montant de la transaction est désormais estimé à environ 4,48 milliards de dollars.

Cette opération apportera à Verizon plus d‘un milliard d‘utilisateurs de Yahoo ainsi qu‘une multitude de données que l‘opérateur pourra utiliser dans le ciblage publicitaire.

Le directeur général Lowell McAdam a par ailleurs dit cette semaine être ouvert à des discussions avec des entreprises de médias et de divertissement allant de Comcast à Walt Disney.

Son concurrent AT&T a racheté l‘an dernier Time Warner 85,4 milliards de dollars (78,5 milliards d‘euros) pour mettre la main sur des contenus d‘information et de divertissement destinés à attirer les abonnés sur son réseau mobile. (Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below