20 avril 2017 / 12:08 / il y a 7 mois

Le FMI pourrait financer la Grèce pendant un an

ATHÈNES, 20 avril (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) pourrait financer le programme de sauvetage actuel de la Grèce pendant un an et par le biais d‘une contribution modeste, a déclaré jeudi le porte-parole du gouvernement grec, ajoutant que le sujet était en débat entre Athènes et ses créanciers.

Le plan de sauvetage de la Grèce, le troisième depuis le déclenchement de la crise de la dette voici sept ans, s‘achève en 2018 et le deuxième examen des progrès accomplis sur les réformes a traîné des mois durant, essentiellement en raison d‘un désaccord entre l‘Union européenne et le FMI sur les objectifs budgétaires.

“Ce qui est en discussion, c‘est un petit programme de financement du FMI, qui durera un an et s‘achèvera en même temps que le programme du Mécanisme européen de stabilité (MES), en août 2018”, a déclaré à la presse Dimitris Tzanakopoulos.

Les missions de l‘UE et du FMI retourneront à Athènes le 25 avril pour finaliser un ensemble de réformes que la Grèce a accepté de mettre en oeuvre pour convaincre le FMI de participer financièrement à son plan de sauvetage en cours, a ajouté Tzanakapoulos.

La Commission européenne (CE) a toutefois dit jeudi qu‘aucune date n‘avait encore été fixée pour ce retour.

Il est peu probable que l‘examen des experts soit terminé avant le 22 mai, lorsque les ministres des finances de la zone euro (Eurogroupe) se réuniront à Bruxelles pour discuter du dossier grec, a ajouté le porte-parole.

Athènes veut au contraire que l‘examen soit bouclé le plus vite possible pour pouvoir honorer des échéances en juillet. Cet examen, s‘il est positif, doit également lui permettre de devenir éligible au programme d‘assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE), ce qui lui permettrait de revenir sur le marché obligataire avant la fin de son programme de renflouement.

Athènes espère évoquer la participation du Fonds, son avenir post-renflouement et les perspectives d‘un allègement de la dette en marge des assemblées générales de printemps du FMI et de la Banque mondiale cette semaine à Washington.

Le ministre des Finances Euclide Tsakalotos doit rencontrer vendredi Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, et Wolfgang Scahäuble, le ministre des Finances allemand.

Renee Maltezou et Angeliki Koutantou; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below