20 avril 2017 / 05:53 / il y a 7 mois

BNP-Risque de suppression de 12 postes d'analystes-sources

HONG KONG, 20 avril (Reuters) - La fusion de deux départements de recherche de BNP Paribas dans le cadre d‘une nouvelle réglementation européenne, est susceptible de causer une douzaine de suppressions de postes, a-t-on déclaré à Reuters de deux sources proches du dossier.

Les grandes banques internationales envisagent de restructurer radicalement leur département de recherche avant l‘entrée en vigueur en janvier 2018 de la nouvelle directive sur les services d‘investissement et les marchés réglementés (MiFID II), qui, selon certains experts, pourrait se traduire par une diminution de quelque 30% des budgets en la matière.

La directive européenne vise à rendre les marchés financiers plus transparents et concurrentiels et prévoit notamment de distinguer les commissions de courtage et le coût de services connexes, comme celui de l‘analyse financière.

BNP prévoit de fusionner deux unités de recherche pour former une équipe unique “Global Markets Research”.

Cette restructuration expose environ 12 postes à des “risques” au niveau mondial, rapporte une source proche du dossier. La banque a déjà commencé à supprimer des postes en Asie, rapporte une seconde source.

BNP Paribas n‘a pas souhaité faire de commentaire. (Umesh Desai, Michelle Price et Stephen Coates, Julie Carriat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below