19 avril 2017 / 17:57 / dans 5 mois

La BCE doit rester accommodante pour le moment-Villeroy

NEW YORK, 19 avril (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) ne doit pas encore dénouer ses mesures de stimulation économique, a déclaré mercredi François Villeroy de Galhau, prônant le “pragmatisme” pour ce qui est de décider quelles mesures devront être dénouées en dernier.

“Il est clair que l‘environnement macroéconomique actuel n‘appelle pas un recaligrage”, a dit le président de la Banque de France et membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Villeroy de Galhau estime que la politique monétaire est adaptée à la situation du moment et qu‘il ne faut pas la modifier tant qu‘il n‘y a pas plus de “signes concrets” attestant d‘une inflation qui évolue durablement à un niveau proche de l‘objectif de la BCE, qui est un taux d‘un petit peu moins de 2%.

Quant aux mesures d‘assouplissement monétaire à retirer en dernier, ce sont, à son avis, celles qui sont indispensables à un ajustement de la trajectoire de l‘inflation compatible avec l‘objectif de la banque centrale.

Francesco Canepa, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below