19 avril 2017 / 15:37 / il y a 4 mois

Praet (BCE) voit du mieux mais juge prématuré de normaliser

ANNADALE-ON-HUDSON, Etat de New York, 19 avril (Reuters) - L a reprise économique s'accentue en Europe et la croissance pourrait même surprendre à la hausse sur le court terme mais les risques restent baissiers et le moment n'est pas encore venu de normaliser la politique monétaire, a estimé mercredi Peter Praet, économiste en chef et membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE).

La BCE ne décidera de durcir sa politique que lorsqu'elle aura la conviction que le rebond de l'inflation est durable, avec des signes convaincants d'une montée des pressions inflationnistes, a-t-il dit lors d'une conférence à Annadale-On-Hudson, dans l'Etat de New York.

La normalisation ne pourra débuter qu'à cette condition et elle sera effectuée avec une grande prudence, a-t-il assuré.

L'inflation s'est redressée en Europe ces derniers mois, sous l'influence des prix de l'énergie, mais sa mesure dite de base reste inférieure à 1%, à distance de l'objectif de la BCE qui vise une inflation d'un peu moins de 2%. (Jonathan Spicer, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below