18 avril 2017 / 14:10 / dans 7 mois

George (Fed) favorable, elle aussi, à la réduction du bilan

ANNANDALE-ON-HUDSON, Etat de New York, 18 avril (Reuters) - L a réduction de la taille du bilan de la Réserve fédérale, dont les responsables monétaires américains estiment dans l‘ensemble qu‘elle devrait commencer cette année, ne doit pas trop tarder au risque d‘une surchauffe sur les marchés du travail, a prévenu mardi la présidente de l‘antenne de la Fed de Kansas City.

Esther George, favorable à une politique monétaire restrictive et qui a appelé la Fed à relever ses taux directeurs, a dit dans un discours que l‘économie américaine avait des “bases solides” et que les bonnes surprises étaient plus probables que les mauvaises.

Elle a estimé que la relance budgétaire et fiscale envisagée par le président américain Donald Trump et le Congrès à majorité républicaine pourrait entraîner une “risque haussier” pour l‘économie américaine mais qu‘elle ne prévoyait pas pour l‘instant qu‘il allait se matérialiser.

Le soutien qu‘elle apporte à une réduction rapide mais graduelle de la taille du bilan de la Fed, actuellement de quelque 4.500 milliards de dollars (4.210 milliards d‘euros), la range au sein de la majorité de ses collègues en charge de la politique monétaire.

Elle a ajouté que ce processus devrait être conduit en “pilote automatique” et pas ajusté en fonction des indicateurs économiques à court terme mais qu‘il pourrait y avoir un “compromis” avec la trajectoire de relèvement des taux que la Fed prévoit de mener parallèlement à raison de trois hausses environ par an.

“Je serais en faveur d‘un commencement du processus de réduction du bilan cette année”, a dit Esther George qui ne sera pas membre votante au sein du comité de politique monétaire de la Fed avant 2019.

“Je ne suis pas favorable à prolonger l‘action (de réinvestissment par la Fed des tombées sur son portefeuille de titres de dette) dans le but de permettre à l‘inflation de dépasser l‘objectif de 2% ou de pousser les marchés du travail dans une situation de surchauffe”, a-t-elle dit.

Le compte-rendu de la réunion de politique monétaire de la Fed de la mi-mars a montré que la plupart des participants s‘attendaient à ce que la Fed réduise son portefeuille de Treasuries et des de titres hypothécaires cette année, un processus qui pourrait contribuer à une hausse des rendements de marché.

Esther George a prévenu que les incertitudes entourant la réaction des investisseurs à cette nouvelle donne pourraient se traduire par un accès de volatilité sur les marchés financiers. (Jonathan Spicer, Marc Joanny pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below