17 avril 2017 / 14:18 / dans 7 mois

LEAD 1-Ant (Alibaba) relève de 36% son offre sur MoneyGram

(Actualisé avec la déclaration d‘Euronet, cours de Bourse)

PEKIN, 17 avril (Reuters) - Le groupe chinois Ant Financial a relevé de 36% son offre sur MoneyGram International, proposant désormais 1,2 milliard de dollars (1,1 milliard d‘euros) pour prendre le contrôle du spécialiste américain des paiements électroniques.

Ant, le bras financier du géant chinois du commerce en ligne Alibaba Group Holding, s‘est assuré le soutien de sa cible en portant son offre à 18 dollars en numéraire pour chaque action apportée, contre 13,25 dollars précédemment.

Son offre dépasse ainsi nettement les 15,20 dollars, en actions, que propose l‘américain Euronet Worldwide.

Ce dernier a précisé que le conseil d‘administration de MoneyGram avait rejeté son offre dimanche pour ne plus considérer que celle d‘Ant Financial. Il a ajouté qu‘il comptait étudier la nouvelle proposition de fusion entre les deux autres parties.

L‘action MoneyGram gagne un peu plus de 7% en début de matinée à Wall Street, tandis qu‘Euronet est stable.

Le rachat de MoneyGram constituerait la première acquisition importante d‘Ant sur un marché développé mais il devra pour cela obtenir l‘aval du Comité américain des investissements étrangers (CFIUS), un comité interministériel qui se prononce sur les opérations transfrontalières susceptibles de poser un risque pour la sécurité nationale.

Euronet avait affirmé que le passage de MoneyGram sous contrôle chinois rendrait plus difficiles les enquêtes éventuelles des autorités américaines sur des opérations de blanchiment d‘argent ou de financement de terrorisme.

Ant a réaffirmé lundi que MoneyGram resterait une filiale indépendante et que les données collectées sur ses utilisateurs resteraient stockées sur des serveurs basés aux Etats-Unis. Euronet avait précédemment rejeté ce dernier argument en affirmant que la situation géographique des serveurs était sans importance.

Dans un communiqué commun, Ant et Moneygram se disent confiants dans l‘obtention des autorisations nécessaires et ajoutent vouloir finaliser la transaction avant la fin de l‘année.

MoneyGram, basé à Dallas, travaille avec quelque 350.000 points de vente de distributeurs, bureaux de poste et banques dans environ 200 pays.

Ant de son côté tisse sa toile en Asie. Le groupe a annoncé mercredi dernier un partenariat avec Elang Mahkota Teknologi (Emtek) en Indonésie et a aussi investi dans des firmes de paiements en Inde, en Thaïlande, en Corée du Sud et aux Philippines.

Ant, qui prévoit de s‘introduire en Bourse, était valorisé à environ 60 milliards de dollars il y a un an, selon des sources. Un nouveau tour de table lui a depuis permis de lever trois milliards de dollars, mais il n‘a pas été possible d‘obtenir une valorisation actualisée. (Cate Cadell, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below