12 avril 2017 / 11:16 / il y a 4 mois

Airbnb signe des accords pour reverser des taxes de séjour

SAN FRANCISCO, 12 avril (Reuters) - Airbnb a signé de nouveaux accords aux Etats-Unis et en France pour collecter et reverser les taxes de séjour, une initiative destinée à améliorer son image face à un durcissement de la législation dans le monde sur son secteur d'activité.

Le géant américain des services de location de logement à très court terme a collecté 240 millions de dollars (226,34 millions d'euros) en taxes d'hôtellerie et de séjours depuis sa création en 2008, a déclaré à Reuters son porte-parole Nick Papas.

Airbnb dit avoir noué mardi un total de 275 accords avec huit municipalités et comtés américains, l'Etat du Texas et 31 villes en France. Le groupe dit reverser des taxes du même ordre que les hôtels et commencera à les collecter à partir du 1er mai dans le cadre de ces nouveaux accords.

Basé à San Francisco, en Californie, Airbnb est présent dans plus de 65.000 villes à travers le monde. Il a ébranlé le secteur de l'hôtellerie avec sa croissance fulgurante et il est accusé par les professionnels du tourisme de concurrence déloyale. (Heather Somerville; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below