12 avril 2017 / 07:05 / dans 5 mois

Tesco confirme son redressement avec un bond de 30% du bénéfice

LONDRES, 12 avril (Reuters) - Tesco a publié mercredi un bénéfice annuel supérieur aux prévisions qui conforte son redressement et arrive à point nommé sur fond de contestation par certains actionnaires de son offre récemment annoncée sur le grossiste Booker.

Le bénéfice d‘exploitation avant éléments exceptionnels du numéro un britanniquede la distribution a progressé de 30% pour s‘établir à 1,28 milliard de livres sterling (1,50 milliard d‘euros) sur l‘exercice clos le 25 février, contre 944 millions de livres sur la période précédente.

Les analystes prévoyaient en moyenne 1,26 milliard de livres, selon les données de Reuters.

Au Royaume-Uni, les ventes à périmètre comparable ont augmenté de 0,7% sur les 13 semaines au 25 février, qui correspondent au quatrième trimestre fiscal du groupe. Il s‘agit du cinquième trimestre consécutif de croissance.

“Nous sommes confiants sur le fait que nous pouvons tirer parti de cette solide performance au cours de l‘année à venir”, a déclaré Dave Lewis, le directeur général.

D‘ici 2020, Dave Lewis veut que Tesco dégage entre 3,5 pence et 4 pence de bénéfice d‘exploitation pour chaque livre dépensée par les consommateurs, contre 2,3 pence actuellement, à mesure que les ventes augmentent et que le groupe réduit ses coûts de 1,5 milliard de livres.

Le distributeur britannique, confronté à la défiance de deux de ses principaux actionnaires sur son projet de rachat de Booker pour 3,7 milliards de livres, a besoin de solides résultats pour impressionner.

Le mois dernier, Schroder Investment Management et Artisan Partners, troisième et quatrième actionnaires de Tesco avec des participations respectives de 4,49% et 4,48%, se sont opposés au rachat de Booker et ils appellent tout autre actionnaire partageant leurs vues à faire de même.

Ils jugent l‘offre sur Booker sur-évaluée et estiment que cette opération, annoncée le 27 janvier, pourrait entraver le plan de redressement du groupe.

Dave Lewis estime cependant que le projet sera bénéfique pour les actionnaires et apportera des synergies substantielles en permettant à Tesco d‘accéder au marché en pleine croissance de l‘alimentation “en dehors de la maison”. (James Davey; Claude Chendjou pour le service français, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below