11 avril 2017 / 08:38 / dans 7 mois

BOURSE-GTT recule, Kepler craint des difficultés dans le GNL

PARIS, 11 avril (Reuters) - Le titre GTT enregistre la plus forte baisse du SBF 120 mardi matin à la Bourse de Paris à la suite d‘une initiation de couverture à “réduire” de Kepler Cheuvreux, qui estime que le groupe devrait pâtir d‘ici 2020 de conditions difficiles dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

A 08h32 GMT, le titre cède -4,27% à 34,105 euros dans des volumes représentant plus de la moitié (57%) de sa moyenne quotidienne des trois derniers mois.

D‘après les estimations de Kepler, le GNL, utilisé essentiellement comme carburant maritime, devrait être en surproduction jusqu‘en 2023 et les prix du gaz américain sous les 3 dollars pour mille pieds cubes (environ 28 mètres cubes).

“Cet environnement défavorable pour le GNL entraînera vraisemblablement une baisse significative des bénéfices en 2019 pour GTT”, bien que le flux de trésorerie et le bilan devraient résister, indique les analystes de Kepler Cheuvreux.

Lors de ses résultats annuels 2016, le groupe d‘ingénierie avait annoncé son intention de se développer dans le secteur du GNL avec une demande croissante, en particulier en Asie, malgré un environnement de marché encore difficile pour le transport de GNL.

Laetitia Volga, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below