10 avril 2017 / 07:02 / dans 5 mois

LEAD 1-France-La BdF ramène sa prévision de croissance à 0,3% au T1

 (Actualisé avec lien vers l'enquête complète, précision)
    PARIS, 10 avril (Reuters) - La Banque de France (BdF) a
révisé en baisse sa prévision de croissance de l'économie
française au premier trimestre 2017 à 0,3%, en repli de 0,1
point, dans sa troisième et dernière estimation fondée sur son
enquête mensuelle de conjoncture de mars publiée lundi.
    Ce léger abaissement, qui fait suite à une révision à la
hausse de même ampleur en deuxième estimation avec l'enquête de
février, "ne remet pas en cause la perspective de croissance sur
l'année", précise la banque centrale française, qui prévoit une
croissance de 1,3% en 2017.  
    La prévision de la Banque de France pour le trimestre en
cours rejoint celle de l'Insee, qui tablait sur une croissance
de 0,3% sur la période dans sa dernière note de conjoncture
publiée en mars.
    La première estimation de la croissance du premier trimestre
2017 sera publiée le 28 avril.
    L'enquête de la Banque de France pour le mois de mars met en
évidence une légère érosion du climat des affaires dans
l'industrie, dont l'indicateur s'établit à 103 en mars, après
104 en février. 
    Celui du secteur de services, se maintient à 101 depuis le
mois de janvier, son plus haut niveau depuis juin 2011.  
    L'indicateur du bâtiment est également resté inchangé le
mois dernier, à 102. 
    Dans l'industrie, les chefs d'entreprise interrogés font
état d'un ralentissement de la progression de la production le
mois dernier par rapport à celle relevée en février et
s'attendent à une hausse similaire de la production en avril. 
    Tous les secteurs sont en croissance, à l'exception de la
chimie et des équipements, souligne la Banque de France. 
    Selon les témoignages de ces chefs d'entreprise, les
livraisons ralentissent mais les carnets de commandes se
garnissent. 
    Le taux d'utilisation des capacités de production progresse
légèrement, à 79,1% contre 78,7% en février. 
    En ce qui concerne les services, l'activité reste très
dynamique dans l'ensemble des segments d'activité hormis la
publicité et les études de marché, selon les déclarations des
chefs d'entreprise sondés par la Banque de France.
    Ils anticipent un léger ralentissement de la croissance de
l'activité en avril.
    Dans le bâtiment, l'activité a légèrement freiné en mars,
avec un développement plus marqué pour le gros oeuvre que pour
le second oeuvre.
    Les chefs d'entreprise du secteur prévoient une augmentation
modérée de l'activité en avril.   
    
    Enquête complète sur le site de la Banque de France:
    bit.ly/2mISjBS
            
 Les indicateurs français en temps réel                  
 Les indicateurs de la zone euro en temps réel           
 Le point sur la conjoncture française                   
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)
  

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below