7 avril 2017 / 12:15 / dans 5 mois

Le groupe de négoce pétrolier Gunvor chercherait à se vendre-WSJ

7 avril (Reuters) - Gunvor Group, l‘un des premiers courtiers pétroliers mondiaux, a discuté de son éventuelle vente avec au moins deux concurrents, rapporte vendredi le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

Un accord éventuel renforcerait la consolidation en cours dans ce secteur déjà dominé par une poignée d‘acteurs comme Glencore, Vitol, Mercuria et Trafigura.

Cependant, le directeur général de Gunvor, Torbjorn Tronqvist, a assuré qu‘il n‘était pas dans les projets actuels du groupe de se vendre, a précisé le journal.

“Je pense rester l‘un des principaux actionnaires du groupe dans un avenir prévisible”, écrit Tornqvist dans un courriel adressé au quotidien.

Tornqvist est l‘actionnaire majoritaire de l‘entreprise suisse, également spécialisée dans le négoce de charbon, de gaz naturel liquéfié et de biocarburants.

Torqvist avait déclaré la semaine dernière que Gunvor se concentrerait en 2017 sur le négoce des matières premières aux Etats-Unis. Il ajoutait qu‘il devrait annoncer d‘ici fin juin le nom du repreneur de sa participation dans un terminal de Rotterdam.

Gunvor a publié lundi un bénéfice net en baisse en 2016, à 315 millions de dollars (296 millions d‘euros). En 2015, le groupe avait réalisé un résultat record de 1,25 milliard de dollars, gonflé par des cessions d‘actifs.

Le groupe n‘a pas répondu à une demande de commentaires de Reuters. (John Benny à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below