24 février 2017 / 15:27 / il y a 9 mois

USA/Immobilier-L'indice des prix S&P Case-Shiller en hausse de 5,6%

WASHINGTON/NEW YORK, 28 février (Reuters) - Principaux indicateurs du marché immobilier américain publiés depuis le début du mois:

* LES PRIX IMMOBILIERS EN HAUSSE DE 5,6% SUR UN AN

28 février - Les prix immobiliers dans les 20 principales métropoles des Etats-Unis ont augmenté de 5,6% sur un an en décembre, montrent mardi les résultats de l‘enquête mensuelle S&P CoreLogic Case-Shiller.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une augmentation de 5,3% sur un an, après une progression de 5,2% en novembre (chiffre révisé).

En données corrigées des variations saisonnières (CVS), les prix immobiliers dans les 20 grandes métropoles suivies par Case-Shiller sont en hausse de 0,9% comme en novembre, contre un consensus de +0,7%.

* BAISSE DE 2,8% DES PROMESSES DE VENTES EN JANVIER

27 février - Les promesses de ventes de logements ont baissé au mois de janvier, pénalisées par une pénurie de stocks dans le Midwest et l‘Ouest.

La Fédération nationale des agents immobiliers (NAR) a annoncé lundi que son indice des promesses de ventes, calculé à partir des compromis signés le mois dernier, avait reculé de 2,8% en janvier à 106,4, après 109,5 en décembre, chiffre révisé en hausse.

Les économistes interrogés par Reuters s‘attendaient à une progression de 0,9% par rapport au mois de décembre.

L‘indice du mois dernier reste néanmoins supérieur de 0,4% à celui de janvier 2016.

Le nombre des acheteurs est largement supérieur à celui des vendeurs dans certaines régions métropolitaines, relève Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR dans un communiqué.

“Particulièrement dans l‘Ouest, il n‘est pas rare de ne pas voir de maison sur le marché pendant un mois”, a-t-il dit.

Les promesses ont augmenté de 2,3% dans le Nord et de 0,4% dans le Sud. Elles ont en revanche décliné de 9,8% dans l‘Ouest et de 5% dans le Midwest.

La NAR a rapporté la semaine dernière que les reventes de logements avaient atteint en janvier leur plus haut niveau depuis 10 ans en dépit d‘une hausse des prix et des taux de crédit.

TABLEAU

* HAUSSE DES VENTES DE LOGEMENTS NEUFS EN JANVIER

24 février - Les ventes de logements neufs ont augmenté moins que prévu en janvier mais elles continuent de témoigner de la bonne santé du marché immobilier en dépit d‘une hausse des taux des crédits et des prix.

Les ventes ont augmenté de 3,7% à 555.000 unités en rythme annualisé, corrigé des variations saisonnières, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Commerce.

L‘estimation des ventes de décembre a été révisée à la baisse à 535.000 unités au lieu des 536.000 annoncées initialement.

Les économistes s‘attendaient à ce que les ventes de logements neufs, qui représentent environ 9% du marché de l‘immobilier résidentiel, aient augmenté de 6,3% à 570.000 unités le mois dernier.

Les ventes de logements neufs varient largement d‘un mois sur l‘autre et sont sujettes à d‘importantes révisions. Par rapport à janvier 2016, elles ont augmenté de 5,5%.

Les chiffres montrent que les reventes ont augmenté de 3,3% en janvier, à un pic de 10 ans. Les prix des maison on progressé de 6,2% en décembre par rapport au même mois de 2015.

Le marché immobilier reste solide même si le taux de crédit immobilier à 30 ans a dépassé les 4%, un chiffre supérieur à une hausse annuelle des salaires en deçà des 3%.

Le marché du travail, considéré comme étant proche du plein emploi, a soutenu la demande dans l‘immobilier.

Les stocks de maisons neuves ont augmenté de 3,5% à 265.000 unités en janvier, mais restent inférieurs de moitié à leur pic atteint en 2006.

Au rythme des ventes de janvier, il faudrait 5,7 mois pour écouler le stock de logements disponibles, soit la même durée qu‘en décembre.

Tableau

* HAUSSE DE 3,3% DES REVENTES DE MAISONS, À UN PIC DE 10 ANS

22 février - Les reventes de logements ont atteint en janvier leur niveau le plus élevé depuis 10 ans en dépit d‘une hausse des prix et des taux de crédit, signe d‘une confiance croissante des acheteurs dans l‘économie.

Les reventes de logements ont augmenté de 3,3% au rythme annualisé de 5,49 millions d‘unités le mois dernier, leur niveau le plus élevé depuis février 2007, a annoncé mercredi la National Association of Realtors (NAR), principale fédération d‘agents immobiliers du pays.

Le chiffre du mois de décembre a été révisé en hausse à 5,51 millions d‘unités contre 5,49 millions annoncés initialement.

Les économistes s‘attendaient en moyenne à un recul de 1,1% à 5,54 millions d‘unités en janvier.

Par rapport à janvier 2016, les reventes de logements ont augmenté de 3,8%.

La reprise de la croissance et l‘amélioration du marché du travail, qui favorise une hausse des salaires, soutiennent le marché mais l‘activité est freinée par la faiblesse des stocks.

Tableau

* PERMIS DE CONSTRUIRE EN HAUSSE DE 4,6% EN JANVIER

16 février - Les mises en chantier ont reculé en janvier, en raison notamment d‘une diminution de la construction de logements collectifs, mais comme les données du mois précédent ont été révisées en hausse et que les permis de construire sont à un pic d‘un an, le marché immobilier ne semble pas vraiment donner de signes d‘essoufflement.

Selon les données publiées jeudi par le département du Commerce, les mises en chantier ont baisse de 2,6% en janvier, à un rythme annualisé de 1,246 million. Celles de décembre ont été révisées à 1,279 million contre une estimation initiale de 1,226 million.

Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne 1,222 million de mises en chantier. Par rapport au mois de janvier, ces mises en chantier sont en hausse de 10,5%.

Les permis de construire ont augmenté de 4,6% pour atteindre un rythme annualisé de 1,285 million, soit un pic depuis novembre 2015, contre 1,228 million en décembre et un consensus de 1,230 million.

La reprise du marché immobilier est surtout le fait de la bonne tenue du marché du travail, qui offre plus d‘opportunités d‘emplois pour les jeunes, ce qui encourage la formation de foyers.

Cette reprise pourrait toutefois être freinée par une remontée du taux des prêts immobiliers.

Tableau

* BAISSE DE L‘INDICE NAHB À 65 EN FÉVRIER

15 février - L‘indice de confiance des professionnels du secteur de l‘immobilier a reculé en février, selon l‘enquête de la fédération professionnelle NAHB publiée mercredi.

Il s‘établit à 65 contre 67 en janvier.

Les économistes et analystes interrogés par Reuters le voyaient à 67.

Le sous-indice mesurant l‘opinion des professionnels interrogés sur les ventes de logements individuels a reculé à 71 contre 72 en janvier et celui mesurant leur opinion sur les ventes à un horizon de six mois est en repli à 73 contre 76.

Les indicateurs américains en temps réel (Service économique)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below