23 février 2017 / 11:48 / dans 7 mois

Chine-Enquête sur le vice-président d'un assureur

PEKIN, 23 février (Reuters) - Le vice-président du groupe d‘assurance chinois People’s Insurance Group of China est l‘objet d‘une enquête pour manquement à la discipline présumé, a annoncé jeudi l‘organe du Parti communiste chargé de la lutte contre la corruption.

Wang Yincheng est le dernier dirigeant en date d‘un groupe public à être visé par la grande campagne de lutte contre la corruption du président Xi Jinping, qui a déjà touché, parmi d‘autres, des banquiers et des salariés des télécommunications.

Wang est “soupçonné d‘un grave manquement à la discipline”, dit la Commission centrale pour l‘inspection disciplinaire (CCID) dans un communiqué paru sur son site internet.

Cette formule fait généralement référence à la corruption.

Ni Wang ni ses avocats n‘étaient joignables dans l‘immédiat.

PICC est l‘une des plus grosses compagnies d‘assurance chinoises, avec une capitalisation boursière d‘environ 159 milliards de yuans (21,9 milliards d‘euros).

L‘action PICC, cotée à Hong Kong, a fini inchangée. (Bureau de Pékin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below