23 février 2017 / 09:28 / dans 9 mois

BOURSE-Rocket Internet chute après le retrait d'un investisseur

BERLIN, 23 février (Reuters) - L‘action Rocket Internet plongeait de près de 10% jeudi après la vente par la société suédoise d‘investissement Kinnevik de la moitié de sa participation dans le groupe allemand de commerce électronique.

Le titre recule de 9,91% à 19,26 euros vers 9h10 GMT à la Bourse de Francfort, très loin de son sommet de 29,24 euros touché le 13 avril 2016.

Kinnevik a cédé 6,6% du capital de Rocket à des investisseurs institutionnels pour 19,25 euros par action. La société suédoise s‘est engagée sur une période de blocage de 90 jours pour sa participation restante.

Fondé par les frères Oliver, Alexander et Marc Samwer en 2007, Rocket Internet a lancé des dizaines de start-up allant de la mode au commerce en ligne en passant par la livraison de repas, tentant par ce biais de reproduire le succès d‘Amazon et d‘Alibaba sur de nouveaux marchés.

Cette expansion inquiète toutefois certains investisseurs, préoccupés en particulier par les lourdes pertes enregistrées par le groupe.

Depuis la dépréciation de l‘investissement de Rocket Internet dans Global Fashion Group (GFG), qui regroupe les sites de mode Zalora en Asie du Sud-Est, Dafiti en Amérique latine et Lamoda en Russie, l‘action du groupe est sous pression.

Kinnevik a été l‘un des tout premiers investisseurs dans Rocket et il est le deuxième actionnaire du groupe derrière les frères Samwer qui détiennent une participation de 37%. Kinnevik possède également des actions dans un certain nombre de start-up de premier plan lancées par Rocket.

Les analystes s‘attendaient à ce que Kinnevik se retire de Rocket au profit d‘investissements dans l‘éducation, la “fintech” et la santé.

L‘année dernière, deux représentants de Kinnevik ont ​​quitté le conseil de surveillance de Rocket, en raison d‘un risque de conflits d‘intérêts, avaient expliqué les deux sociétés. Le groupe allemand passait alors du statut d‘incubateur de jeunes pousses internet à celui d‘une société d‘investissement plus générale dans les entreprises en ligne avec un modèle comparable à celui de Kinnevik. (Emma Thomasson; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below