23 février 2017 / 07:48 / dans 7 mois

LEAD 2-Axa redresse ses activités vie & dommages grâce à la reprise du S2

* Hausse de 2% des revenus en assurance-vie en 2016 après un recul au S1

* Le groupe a profité de la remontée des marchés et des taux au S2

* Objectifs du plan stratégique 2020 confirmés

* Pas de M&A d‘envergure pour Axa (Actualisé avec conférence de presse, cours de Bourse et commentaires d‘analyste)

par Matthieu Protard et Maya Nikolaeva

PARIS, 23 février (Reuters) - Axa a profité de la reprise des marchés financiers et de l‘amorce de la remontée des taux d‘intérêt au second semestre 2016 pour améliorer ses performances dans l‘assurance-vie et dommages, ce qui lui a permis de dégager des résultats annuels globalement en ligne avec les attentes.

Le numéro deux de l‘assurance en Europe, après l‘allemand Allianz, a clôturé l‘exercice 2016 sur une progression de 2% de son chiffre d‘affaires dans l‘assurance-vie alors que ces revenus avaient reculé de 2% au premier semestre.

Dans l‘assurance dommages, le groupe est aussi parvenu à inverser la tendance avec un résultat opérationnel en progression de 2% sur l‘année écoulée, après un recul de 6% au cours des six premiers mois de l‘année sous l‘effet du coût des catastrophes naturelles.

“Globalement, l‘activité vie a été tout à fait positive sur la deuxième partie de l‘année”, a souligné Gérald Harlin, le directeur financier d‘Axa, lors d‘une conférence téléphonique.

“La deuxième partie de l‘année s‘est plutôt bien passée. La remontée des taux d‘intérêt, la remontée des marchés financiers ont été des éléments tout à fait favorables.”

En Bourse, bien que les analystes soulignent que les résultats annuels sont en ligne avec leurs attentes, l‘action Axa se cherche. Après avoir ouvert en baisse, elle est repassée dans le vert en matinée avant de repartir à la baisse et cède 0,72% à 22,66 euros à 13h50, en net retrait par rapport à l‘indice européen de l‘assurance (-0,13%).

“Nous nous attendons à ce que la performance boursière d‘Axa reste principalement tributaire de facteurs macroéconomiques”, expliquent dans une note les analystes de Barclays, citant comme événements majeurs les élections présidentielle et législatives en France, la politique monétaire aux Etats-Unis et les marchés d‘actions en Europe.

GENERALI “PAS À L‘ORDRE DU JOUR”

Interrogée sur sa stratégie de fusions-acquisitions et sur Generali, la direction d‘Axa a une nouvelle fois écarté tout intérêt pour un rapprochement avec l‘assureur italien, convoité par la banque Intesa.

“Une fusion (avec Generali) n‘apporterait rien au groupe. Ce n‘est pas à l‘ordre du jour”, a insisté Gérald Harlin lors d‘une conférence téléphonique.

Thomas Buberl, le directeur général d‘Axa aux manettes depuis septembre dernier, a de son côté expliqué que la compagnie d‘assurance n‘envisageait aucune acquisition d‘envergure, estimant qu‘elle a une taille critique suffisante.

Globalement, Axa a dégagé l‘an dernier un bénéfice net en hausse de 2% en données comparables à 5,83 milliards d‘euros. D‘après le consensus établi par Inquiry Financial pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne 5,86 milliards.

Le chiffre d‘affaires d‘Axa a dépassé quant à lui la barre des 100 milliards d‘euros pour atteindre 100,2 milliards (+2%).

Le groupe prévoit de verser un dividende de 1,16 euro par action, en hausse de 5%, représentant un taux de distribution des résultats de 48%.

Axa a confirmé les objectifs de son plan stratégique à horizon 2020 tels qu‘ils avaient été présentés en juin par Thomas Buberl.

L‘assureur prévoit notamment sur la durée de sa feuille de route stratégique de réaliser 2,1 milliards d‘euros d‘économies.

En 2016, le bénéfice opérationnel par action ressort en progression de 4% (2,24 euros) face à un objectif de croissance compris entre 3% et 7% en moyenne chaque année.

“Afficher dès la première année (du plan, NDLR) +4% de résultat par action, nous en sommes très fiers”, a déclaré le directeur financier d‘Axa, rappelant que le groupe table sur un environnement de croissance plus difficile dans les premières années de son plan stratégique.

Le communiqué :

bit.ly/2l2vvYW (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below