22 février 2017 / 11:05 / dans 9 mois

RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (22/02)

PARIS - Le président du MoDem, François Bayrou, doit annoncer dans l‘après-midi s‘il est ou non candidat à l‘élection présidentielle.

“J‘annoncerai ma décision lors d‘une déclaration à la presse mercredi à 16h30 au siège de notre mouvement”, a dit le maire de Pau en début de semaine.

François Bayrou n‘a eu de cesse ces derniers mois de critiquer la “brutalité” du programme du candidat de la droite François Fillon et dénoncé ces derniers temps “l‘obstination” de l‘ancien Premier ministre à maintenir sa candidature malgré les soupçons d‘emplois fictifs dont aurait profité sa famille.

Le dirigeant centriste, qui a soutenu Alain Juppé dans la primaire de droite, a clairement dit la semaine dernière qu‘il ne soutiendrait pas François Fillon.

---

PARIS - Le garde du corps et la directrice de cabinet de Marine Le Pen sont entendus aujourd‘hui par la police judiciaire dans l‘enquête sur les assistants parlementaires du Front national au Parlement européen, a-t-on appris auprès d‘un avocat du FN. Cette audition, qui fait suite à une perquisition lundi au siège du parti, s‘effectue sur commission rogatoire du juge d‘instruction en charge des investigations, a-t-on précisé de source judiciaire.

L‘affaire s‘est accélérée la semaine dernière avec la publication d‘extraits du rapport d‘enquête de l‘Office européen de lutte contre la fraude (Olaf) par Mediapart et Marianne, lequel a été transmis à la justice française.

---

PARIS - Le vice-président écologiste de l‘Assemblée nationale et ancien candidat de la primaire de la gauche, François de Rugy, a annoncé ce matin sur franceinfo qu‘il soutiendrait Emmanuel Macron pour l‘élection présidentielle.

Il a reproché au vainqueur de la primaire, le socialiste Benoît Hamon, de chercher à “reconstituer une forme de gauche rouge-verte, une gauche qui été beaucoup plus dans l‘opposition ces cinq dernières années”, en cherchant à conclure un accord avec le candidat écologiste Yannick Jadot et celui de “La France insoumise”, Jean-Luc Mélenchon.

“Moi, ce n‘est pas du tout le rassemblement tel que je le concevais (...) J‘avais dit le rassemblement de la gauche, des progressistes, dans lesquels j‘incluais Emmanuel Macron”, a-t-il poursuivi. “Ça me conduit aujourd‘hui à en tirer les conclusions (...) et donc je choisis de m‘engager dans la recomposition politique qui a été lancée par Emmanuel Macron.”

---

PARIS - François Hollande a fustigé aujourd‘hui le protectionnisme prôné par Marine Le Pen, s‘affirmant comme un des principaux opposants à la candidate du Front national qui caracole en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle. Le chef de l‘Etat ne soutient ouvertement aucun des prétendants à l‘Elysée mais il multiplie les critiques à l‘égard du FN, au nom des valeurs qu‘il juge nécessaire de défendre. Lors d‘un déplacement sur le site Alstom de Belfort, il a déploré la montée du protectionnisme, aux Etats-Unis avec Donald Trump, et de ses apôtres qui “pensent que l‘on pourrait faire mieux en étant enfermé dans nos frontières”.

---

PARIS - L‘année 2016 a été une année “terrible” pour les droits de l‘Homme dans le monde, et “très préoccupante” en France, estime Amnesty International dans son rapport annuel publié aujourd‘hui.

L‘association, qui a exceptionnellement choisi de présenter son rapport à Paris, estimant que le contexte pré-électoral “apportait un fort écho” à son analyse, s‘alarme en particulier de la montée des discours politiques xénophobes et extrémistes.

Les discours de “rejet des autres” qui ont d‘après elle “dominé” le débat politique, notamment en Europe et aux Etats-Unis, ont “alimenté” un “recul mondial des droits humains” qui risque de se confirmer en 2017, juge-t-elle.

---

LONDRES - L‘espérance de vie moyenne va augmenter dans de nombreux pays d‘ici 2030, franchissant par endroits la barre des 90 ans, une évolution qui doit être davantage préparée par les responsables politiques, montrent les résultats d‘une vaste enquête internationale.

Parmi les pays développés, les Sud-Coréens devraient avoir l‘espérance de vie la plus élevée d‘ici 2030 tandis que les Etats-Unis devraient figurer en queue de classement, lit-on encore dans cette étude menée par l‘Imperial College de Londres en association avec l‘Organisation mondiale de la santé (OMS).

En Europe, ce sont les femmes françaises et les hommes suisses qui devraient jouir de l‘espérance de vie la plus longue, avec une moyenne de 88,6 ans pour les premières et de près de 84 ans pour les seconds.

---

KUALA LUMPUR - La police malaisienne a dit aujourd‘hui vouloir interroger un haut responsable de l‘ambassade nord-coréenne à Kuala Lumpur dans le cadre de l‘assassinat de Kim Jon Nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ainsi que deux autres hommes, dont l‘un est un employé de la compagnie aérienne nord-coréenne.

Kim Jong Nam a été assassiné il y a une dizaine de jours à l‘aéroport de Kuala Lumpur alors qu‘il s‘apprêtait à embarquer sur un vol pour Macao, où il vivait avec sa famille sous la protection de la Chine. Les agences du renseignement de la Corée du Sud et des Etats-Unis estiment que la mort par empoisonnement présumé de Kim Jong-nam a été causée par des agents de Pyongyang. La Corée du Nord a annoncé qu‘elle rejetterait “catégoriquement” les conclusions de l‘autopsie.

---

LONDRES - L‘économie britannique a conservé une dynamique solide au quatrième trimestre, continuant ainsi de défier les pronostics sur les conséquences du vote pour la sortie du Royaume-Uni de l‘Union européenne, montre aujourd‘hui la deuxième estimation du produit intérieur brut. Le PIB a progressé de 0,7% sur les trois derniers mois de l‘année, à son rythme le plus rapide en un an, contre 0,6% en première estimation, précise l‘Office des statistique nationales (ONS).

---

BERLIN - La Grèce pourra sans doute se financer sur les marchés à partir de la mi-2018 et si le temps est bien employé d‘ici là elle n‘aura probablement pas besoin d‘un nouveau renflouement, a déclaré Klaus Regling, le président du Mécanisme européen de stabilité (MES).

La Grèce et ses bailleurs de fond se sont mis d‘accord lundi sur le retour à Athènes d‘une équipe d‘experts chargés de négocier de nouvelles réformes touchant aux retraites, à l‘impôt sur le revenu et au marché du travail et susceptibles de permettre le déblocage de nouveaux prêts à taux très faibles.

Dans un entretien que publie aujourd‘hui le Süddeutsche Zeitung, Regling dit penser qu‘à partir de la mi-2018 la Grèce “sera redevenue autonome et pourra elle-même emprunter de l‘argent sur le marché”.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below