17 février 2017 / 10:30 / dans 7 mois

Les discussions Arcelor-SAIL en Inde sont dans l'impasse-sources

NEW DELHI, 17 février (Reuters) - Le projet de coentreprise entre le groupe sidérurgique public indien Steel Authority of India (SAIL) et ArcelorMittal pour construire une aciérie destinée à approvisionner le secteur automobile en Inde est dans l‘impasse faute d‘accord sur les modalités de cet investissement estimé à 845 millions d‘euros, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

SAIL, numéro un du secteur en Inde, et ArcelorMittal, premier producteur mondial d‘acier, ont signé un accord de principe en mai 2015 visant à profiter de la hausse de la demande des constructeurs automobiles.

Après une série de tentatives vaines de s‘accorder sur les points clés du dossier, à commencer par la répartition des revenus, les négociations sont aujourd‘hui au point mort, ont dit les sources.

La date limite pour conclure le projet est fixé au mois de mai.

ArcelorMittal s‘est refusé à tout commentaire. Un porte-parole de SAIL a dit que les négociations se poursuivaient.

SAIL, déficitaire au cours des sept derniers trimestres, espérait que la coentreprise lui permette de se développer dans des produits de qualité plus élevée pour le segment automobile, dominé par des sidérurgistes privés comme Tata Steel et JSW Steel.

ArcelorMittal, de son côté, cherche à renforcer sa position en Inde, l‘un des marchés les plus rentables du monde.

Neha Degupta; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below