16 février 2017 / 18:12 / il y a 7 mois

LEAD 1-TF1 menace de cesser la diffusion de son signal sur des boxes

(Actualisé avec réaction d‘Orange et précisions)

PARIS, 16 février (Reuters) - Le groupe de télévision TF1 a redit jeudi sa détermination à obtenir une rémunération des opérateurs télécoms pour la distribution de ses chaînes sur leurs boxes, en prévenant qu‘il pourrait cesser la diffusion de son signal faute d‘accord.

La filiale de Bouygues a entamé depuis plusieurs mois des discussions avec les fournisseurs d‘accès à internet, les câblo-opérateurs et les opérateurs satellites sans parvenir pour l‘instant à un compromis.

“Il y a vraiment un problème de partage de valeur à rééquilibrer. Nous sommes très déterminés”, a expliqué Régis Ravanas, directeur général adjoint de TF1 chargé de la publicité et de la diversification, lors de la conférence de présentation des résultats annuels du groupe.

“Les discussions ne sont pas simples naturellement parce que c‘est un changement de modèle. Mais nous voulons aller jusqu‘au bout et si cela devenait nécessaire - ce que nous n‘espérons pas - aller jusqu‘à se passer de diffusion du signal TF1 sur certaines plateformes”, a-t-il ajouté.

Evoquant une tendance de fond à l‘oeuvre en Europe, il a souligné que le signal de TF1 était actuellement rémunéré en Belgique par les opérateurs Orange ORAN.PA et Altice ATCA.AS, maison mère de SFR SFRGR.PA, via leurs filiales dans le pays.

Le groupe de télévision ne communique pas de chiffre sur le montant de la rémunération souhaitée mais prend volontiers pour exemple la chaîne allemande ProSieben qui reçoit une rémunération d‘environ 100 millions d‘euros auprès des opérateurs.

TF1 est suivi dans son initiative par le groupe de télévision M6 qui souhaite également faire payer la diffusion de ses chaînes gratuites.

Les opérateurs, eux, font pour l‘instant la sourde oreille, et jugent peu probable que la chaîne mette ses menaces à exécution alors qu‘environ 19 millions de foyers en France peuvent accéder à la télévision via internet.

Ils soulignent également le caractère hasardeux des comparaisons avec d‘autres pays où les modalités des relations entre opérateurs et diffuseurs peuvent être différentes. Aux Etats-Unis, les opérateurs peuvent ainsi capter une partie des revenus publicitaires, ce qui n‘est pas le cas aujourd‘hui en France.

“Pour le groupe Orange le modèle actuel est équilibré”, a fait valoir le numéro un français des télécoms dans une déclaration transmise à Reuters.

“Les opérateurs apportent aux chaînes de la TNT gratuite, dont TF1, une exposition maximale de leurs chaînes auprès de leurs clients, sur tous les écrans; exposition dont elles monétisent l‘audience à leur seul bénéfice”, ajoute le groupe en précisant que les opérateurs supportent quant à eux les coûts de cette distribution.

Orange n‘envisage pas de rémunérer la distribution d‘une chaîne TNT gratuite, mais continue à travailler avec TF1 à la recherche de nouveaux services créateurs de valeur au bénéfice des deux entreprises, précise l‘opérateur.

Free et SFR n‘ont pas souhaité faire de commentaire. (Gwénaëlle Barzic, édité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below