14 février 2017 / 14:10 / dans 9 mois

USA-Aetna et Humana renoncent à leur fusion

14 février (Reuters) - Aetna et Humana ont annoncé mardi avoir mis un terme à leur projet de fusion de 34 milliards de dollars (32 milliards d‘euros) à la suite de la décision défavorable d‘un tribunal fédéral américain qui estime qu‘il étoufferait la concurrence dans le programme Medicare Advantage.

Aetna va verser un milliard de dollars de dédommagement à Humana, soit 630 millions après impôt, et il renonce également à céder des actifs de Medicare Advantage à Molina Healthcare , initiative qui avait précisément pour objet d‘obtenir le feu vert du département de la Justice, ont ajouté les deux assureurs maladie.

Le programme privé Medicare Advantage couvre les dépenses de santé de 18 millions de retraités américains et est en concurrence avec le programme public Medicare qui attribue une assurance maladie à 55 millions de personnes âgées de 65 ans au moins et aux handicapés.

Ce projet de fusion “diminuera sensiblement la concurrence sur le marché de la vente d‘assurance santé-individuelle dans 364 comtés identifiés dans la plainte par le département de la Justice et sur le marché de la vente d‘assurances individuelles dans le cadre de l‘Obamacare dans trois comtés de Floride”, avait observé le 23 janvier le juge John Bates, siégeant au tribunal du district de Columbia.

Aetna et Humana avaient annoncé leur projet en juillet 2015, quelques semaines avant l‘annonce de la fusion d‘Anthem et de Cigna. Le département américain de la Justice avait ouvert une procédure pour bloquer les deux transactions en juillet dernier et avait obtenu gain de cause.

Anthem a déposé un recours la semaine dernière mais Aetna et Humana avaient dit qu‘ils étudieraient la situation avant la date butoir du 15 février pour sceller l‘accord de fusion.

“Bien que nous continuions à croire que l‘entité issue de la fusion créerait une plus grande valeur pour les assurés (...) la situation actuelle est trop difficile pour poursuivre la transaction”, a estimé Mark Bertolini, directeur général d‘Aetna.

Les analystes de Wall Street ne sont pas surpris et pensent qu‘Humana pourrait être une cible pour Cigna ou Anthem une fois qu‘aura été complètement scellé l‘abandon du projet de fusion. (Caroline Humer à New York et Ankur Banerjee à Bangalore; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below