5 décembre 2016 / 17:27 / dans un an

Facebook et Vente-privée parrains de l'incubateur géant de Niel

par Gwénaëlle Barzic

PARIS, 5 décembre (Reuters) - L‘entrepreneur Xavier Niel a rallié Facebook, géant mondial des réseaux sociaux, et Vente-privée, pépite française du e-commerce, pour lancer au printemps 2017 son projet de campus géant de start-up à Paris.

Logée dans les 34.000 mètres carrés de la Halle Freyssinet, “Station F” ambitionne de devenir la nouvelle tête de pont pour les jeunes pousses en Europe au moment où le Brexit pourrait malmener le statut de capitale de la “tech” détenu par Londres.

Selon des données publiées récemment par la société d‘investissement Atomico, la France, qui a vu fleurir Blablacar, Sigfox, Devialet et Drivy, devrait signer en 2016 une année record en terme de transactions et de levées de fonds.

L‘Hexagone pointe toutefois à la troisième place derrière Londres et Berlin et peine à faire grandir ses start-up - Criteo s‘est coté aux Etats-Unis, Withings a été racheté par Nokia - et l‘essentiel des tickets d‘investissements sont inférieurs à 20 millions d‘euros.

Financé à hauteur de 250 millions d‘euros par Xavier Niel, fondateur et principal actionnaire de Free (Iliad ), le bâtiment encore en travaux réunira sous ses trois nefs de jeunes start-up, des investisseurs, des grandes écoles et des start-up confirmées dans le but de fédérer un écosystème éclaté et encore franco-centré.

“Station F pourrait vraiment changer cela : ce projet attire des start-up et des profils de partout. Nous avons reçu des appels de start-up qui nous ont contacté du Japon, du Canada, d‘Amérique latine, du Maghreb”, a expliqué à Reuters Roxanne Varza, une trentenaire d‘origine américano-iranienne, choisie par Xavier Niel pour piloter le projet.

OUVERTURE EN AVRIL 2017

“On essaie de créer tout un écosystème sous le même toit”, ajoute l‘ancienne responsable de l‘accélérateur de start-up de Microsoft, selon qui la France a une carte à jouer face aux incertitudes provoquées par le Brexit et au coût élevé des profils spécialisés dans les technologies aux Etats-Unis et à Londres.

L‘américain Facebook, qui a déjà implanté un laboratoire d‘intelligence artificielle à Paris, s‘installera à Station F, de même que Vente-privée, fondée par Jacques-Antoine Granjon, un proche de Xavier Niel, pour le lancement de son premier programme dédié aux jeunes pousses.

Le millier de start-up que Station F espère accueillir dans ses murs pourra également côtoyer des investisseurs comme Daphni, Ventech ou Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, ainsi que de grandes écoles comme HEC qui y installera son incubateur.

Autorevendiqué plus grand campus de start-up au monde, Station F a déjà reçu un millier de candidatures avant l‘ouverture officielle de son appel à projets, ce lundi.

Le campus, qui sera également pourvu de salles de réunions, d‘un laboratoire de fabrication de maquettes ou de prototypes, d‘un auditorium de 360 places et de restaurants-bars ouverts au grand public 24h/24, espère atteindre l‘équilibre financier d‘ici trois ans.

L‘ouverture du bâtiment, un ancien hangar ferroviaire des années 1920 classé monument historique, est prévue pour avril 2017. (Edité par Pascale Denis)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below