1 décembre 2016 / 16:22 / dans un an

LEAD 2-Le marché automobile américain en hausse de 3,7% en novembre

(Actualisé avec chiffres définitifs, renvoi au tableau)

par Bernie Woodall

DETROIT, 1er décembre (Reuters) - Les promotions faites lors du week-end du “Black Friday” ont permis aux ventes automobiles d‘augmenter de 3,7% en novembre aux Etats-Unis, un chiffre qui laisse entrevoir un nouveau record annuel en 2016 après celui de 2015.

Selon le cabinet de conseil Autodata, le total des ventes annualisé a atteint 17,87 millions de véhicules le mois dernier, contre 18,25 millions un an plus tôt. Les pick-ups et SUV ont représenté 59% des ventes contre 55% en novembre 2015.

WardsAuto, dont les données sont reprises par le gouvernement pour ses analyses économiques, a de son côté fait état d‘un total annualisé de 17,75 millions de véhicules contre 17,96 millions en novembre 2015.

Les deux firmes divergent sur leur définition des véhicules légers en y incluant des pick-ups de plus ou moins grande taille.

Deux jours ouvrés de plus ont permis de dépasser aisément les comparatifs de novembre 2015 mais le volume annualisé n‘a pas été égalé.

Les ventes automobiles, publiées le 1er du mois aux Etats-Unis, donnent un aperçu des dépenses des ménages.

“Tous les indicateurs montrent que l‘économie américaine suscite un bien plus grand optimisme”, a dit Mustafa Mohatarem, chef économiste de General Motors. “L‘industrie automobile américaine est bien placée pour réaliser des ventes à des niveaux record ou tout proches d‘eux à l‘orée de 2017”.

Brian Johnson, chez Barclays, note que la hausse des taux d‘intérêt et le durcissement attendu des conditions de crédit risquent de freiner les ventes en 2017 mais il estime que le marché devrait se maintenir à un plateau élevé.

D‘autres analystes s‘inquiètent des escomptes et rabais consentis sur les nouveaux véhicules qui n‘ont jamais été aussi élevés, au risque de rogner les marges des constructeurs.

Le consultant TrueCar estime que les rabais ont augmenté de 13% en novembre par rapport au même mois de 2015.

Les constructeurs font valoir que les ventes de pick-ups et de SUV, dont les marges sont meilleures, dépassent largement celles des berlines et autres voitures de tourisme, permettant une hausse des prix de vente.

General Motors, le leader du marché, a fait état d‘une hausse des ventes de 10,2% le mois dernier, par rapport à novembre 2015, à 252.644 véhicules. Il a précisé que le prix de vente moyen de ses véhicules aux Etats-Unis en novembre avait été de 35.800 dollars, soit 4.000 de plus que la moyenne du secteur.

Ford, habituellement son concurrent direct, a annoncé une progression de 5%, supérieure aux attentes, à 197.574 véhicules.

Face à eux, les ventes des japonais Toyota et Nissan ont progressé respectivement de 4,3% et 7,5% respectivement, à 197.645 et 115.136 véhicules.

Toyota a ainsi pris l‘avantage sur Ford le mois dernier par une marge de moins de 100 véhicules. Le pourcentage réalisé par Toyota est à peu près conforme aux attentes, tandis que celui de Nissan les a dépassées. Honda a de son côté annoncé une progression de 6,5% de ses ventes.

Comme les analystes de Wall Street s‘y attendaient, Fiat Chrysler Automobiles a fait piètre figure avec une chute des ventes de 14,3% à 160.827 véhicules.

A l‘inverse, Volkswagen a vu les siennes bondir de 24,2% à 29.672 véhicules.

Tableau des ventes de novembre

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below