15 novembre 2016 / 20:22 / dans un an

RPT-iTELE-Une issue en vue après des négociations marathon

(Répétition sans changement)

PARIS, 15 novembre (Reuters) - Le conflit qui paralyse iTELE depuis plus de quatre semaines pourrait trouver une issue mercredi après des négociations marathon entre la direction et la rédaction de la chaîne d‘information en continu.

Au terme de onze heures de discussions qui ont débuté lundi après midi, un consensus a été trouvé sur une bonne partie d‘un protocole de sortie de crise, a déclaré à Reuters Antoine Genton, président de la Société des journalistes de la chaîne.

La rédaction a toutefois reconduit mardi la grève pour la 30e journée consécutive, certains points, essentiellement juridiques, restant à préciser, a-t-il dit.

“Nous avons le sentiment d‘être très proches d‘un protocole d‘accord mais ce n‘est pas encore verrouillé”, a-t-il précisé, ajoutant que la décision finale reviendrait à l‘assemblée générale prévue mercredi en milieu de matinée.

Les dirigeants de Canal Plus, l‘éditeur de la chaîne, et de sa maison mère Vivendi, avaient exprimé lundi leur volonté de trouver une issue à la crise après avoir été reçus par les ministres de la Culture et du Travail qui avaient réclamé des actes.

Le conflit - le plus long mouvement social dans l‘audiovisuel depuis mai 1968 - a débuté le 17 octobre avec l‘arrivée controversée de l‘animateur Jean-Marc Morandini, mis en examen pour corruption de mineurs et corruption de mineurs aggravée.

Cette arrivée a cristallisé les inquiétudes de la rédaction face à la reprise en main de la chaîne après l‘arrivée de l‘entrepreneur milliardaire Vincent Bolloré à la tête de Vivendi.

Les journalistes réclament, entre autres, des garanties en matière d‘indépendance éditoriale et la séparation des fonctions de directeur général de la chaîne et de directeur de la rédaction aujourd‘hui cumulées par Serge Nedjar.

Ils demandent aussi un accompagnement pour les journalistes qui souhaitent quitter la chaîne, au nombre d‘une dizaine aujourd‘hui.

Ils souhaitent également des perspectives claires sur l‘avenir de la chaîne, dans un secteur concurrentiel avec quatre chaînes d‘information en continu.

La direction de Canal Plus a dit vouloir faire évoluer le modèle d‘iTELE dont l‘audience a décroché face à celle du leader BFM TV, propriété de SFR Group, et dont les pertes ont atteint 100 millions d‘euros sur les cinq dernières années.

Canal Plus veut notamment exploiter les synergies avec Vivendi dans le sport, la culture et à l‘international, en affirmant toutefois que la mission première d‘iTELE restera l‘information en continu.

Gwenaëlle Barzic, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below