8 novembre 2016 / 22:23 / dans un an

Deutsche Börse s'attend à une UE réticente à la fusion avec LSE

BRUXELLES, 8 novembre (Reuters) - Deutsche Börse s‘attend à recevoir le mois prochain une “communication des griefs” de la part de la Commission européenne au sujet de son projet de fusion avec London Stock Exchange, a-t-on appris de deux sources.

Cette anticipation donne à penser que l‘opérateur de la Bourse de Francfort s‘attend à ce que les autorités européennes de la concurrence soulèvent de fortes objections à ce projet de mariage et réclament d‘importantes concessions.

La Commission européenne a déjà annoncé en septembre l‘ouverture d‘une enquête approfondie au sujet de cette fusion à 27 milliards d‘euros. Elle a alors prévenu les deux groupes que leur projet était susceptible d‘avoir des conséquences sur la concurrence dans un grand nombre d‘activités de marché.

L‘exécutif européen et les deux opérateurs boursiers ont refusé de s‘exprimer sur le sujet mardi.

La Commission devrait se prononcer d‘ici le 13 février sur cette fusion, cette date pouvant être repoussée si les deux groupes proposent d‘ici là des concessions. (Foo Yun Chee, avec Huw Jones à Londres; Bertrand Boucey pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below