21 octobre 2016 / 11:22 / dans un an

LEAD 2-GE bat le consensus mais abaisse ses objectifs annuels

(Alwyn Scott)

21 octobre (Reuters) - General Electric a fait état vendredi d‘un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes mais la faiblesse de la hausse des facturations a conduit le conglomérat à abaisser son objectif de progression annuelle du chiffre d‘affaires et à resserrer la fourchette de ses prévisions de profits.

Son bénéfice par action (BPA) ajusté a augmenté de 10% à 32 cents, dépassant de deux cents le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

La faiblesse de la croissance de l‘activité, en particulier dans le secteur gazier et pétrolier, a pesé sur le chiffre d‘affaires dont la croissance organique n‘a été que de 1%.

Les analystes attendaient une progression supérieure après un premier semestre décevant, mais le chiffre d‘affaires dégagé du pétrole et du gaz a chuté d‘un quart durant le troisième trimestre.

Le groupe industriel projette dorénavant une croissance de son chiffre d‘affaires annuel variant de 0% à 2%, contre 2% à 4% précédemment.

Il a aussi resserré la fourchette de son objectif de BPA 2016, à 1,48-1,52 dollar contre une précédente fourchette allant de 1,45 à 1,55 dollar donnée à la fin du deuxième trimestre.

L‘action est en baisse de 1% à 28,77 dollars en avant-Bourse.

La croissance du chiffre d‘affaires de la division électricité, la plus importante de GE, a été de 7% environ durant le trimestre, alors que les analystes attendaient 15%.

Le bénéfice net part du groupe tiré des opérations poursuivies ressort à 2,10 milliards de dollars au troisième trimestre contre 1,97 milliard un an auparavant.

Le bénéfice par action (BPA) ressort à 23 cents contre 19 cents un an plus tôt.

Le chiffre d‘affaires ttoal a augmenté de 4,4% à 29,27 milliards de dollars, en deçà du consensus Thomson Reuters I/B/E/S de 29,64 milliards de dollars, tandis que les commandes ont progressé de 16% à 26,9 milliards de dollars.

GE entend par ailleurs augmenter de quatre milliards de dollars ses rachats de titres et retourner une trentaine de milliards de dollars aux actionnaires.

avec Rachit Vats à Bengalore, Wilfrid Exbrayat et Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below