10 octobre 2016 / 11:22 / dans un an

Alliance entre Spielberg et Jack Ma dans la production de films

PEKIN, 10 octobre (Reuters) - Amblin Partners, la société de production de Steven Spielberg, et Alibaba Pictures Group , filiale cinéma du géant chinois du commerce électronique Alibaba Group Holdings, ont annoncé dimanche qu‘elles co-produiraient et financeraient des films destinés aussi bien à un public international que chinois.

Elles s‘occuperont également en commun de la publicité, de la distribution et des produits dérivés des films d‘Amblin Partners, ont précisé les deux sociétés dans un communiqué.

Alibaba prendra en outre une participation minoritaire dans Amblin Partners.

La société de Steven Spielberg produit des films de cinéma, des programmes de télévision et des contenus numériques sous les marques Amblin Entertainment, DreamWorks Pictures et Participant Media.

Des groupes chinois tels que Dalian Wanda veulent amener plus de films et de savoir-faire des studios américains en Chine dans le but, en retour, de développer leur présence à Hollywood.

Un film tel que “Warcraft”, tiré de la série de jeux de rôle/stratégie éponyme, a fait un flop aux Etats-Unis mais il a réalisé en Chine l‘une des meilleures recettes de l‘année.

“Certaines des histoires que Jack (Ma, le fondateur d‘Alibaba-NDLR) et moi-même espérons raconter grâce à ce nouveaux partenariat entre Amblin Partners et Alibaba Pictures présenteront au public des thèmes chinois et nous pouvons faire des co-productions entre notre société et votre société”, a dit Spielberg, lors d‘un point de presse à Pékin.

“Nous pouvons amener plus de Chine en Amérique et amener une partie de l‘Amérique en Chine”.

Alibaba Pictures n‘a encore produit aucun film mais l‘ex-ChinaVision Media Group, a plusieurs projets en production.

Alibaba Pictures a fait son entrée à Hollywood en 2015, en investissant dans le film “Mission Impossible - Rogue Nation” et a récidivé cette année avec “Star Strek Sans Limites” et “Ninja Turtles 2”.

Dalian Wanda, conglomérat contrôlé par Wang Jianlin, l‘homme le plus riche de Chine, a annoncé fin septembre un accord de partenariat avec Sony Pictures qui verra Dalian ouvrir au studio son réseau de salles de cinéma et participer au financement de films réalisés par la filiale chinoise de Sony .

Le conglomérat, au coeur des grandes maneuvres de l‘industrie cinématographique chinoise, avait acheté en janvier le studio hollywoodien Legendery Entertainment pour 3,5 milliards de dollars (3,2 milliards d‘euros).

Ryan Woo, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below