19 juillet 2016 / 06:16 / dans un an

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 19 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi à l‘ouverture, le rebond qui leur a permis de retrouver voire de dépasser leurs niveaux d‘avant le vote britannique en faveur d‘une sortie de la Grande-Bretagne de l‘Union européenne le 23 juin s‘essoufflant.

D‘après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu‘à 0,30% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 0,40% et le FTSE à Londres 0,30%.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de plus de 1%, à un plus haut de près de six semaines, portée par la baisse du yen et les records enregistrés la veille à Wall Street.

Les indices Dow Jones et S&P ont établi lundi de nouveaux records de clôture avec les résultats supérieurs aux attentes de Bank of America et avec l‘offre d‘achat de SoftBank sur le concepteur britannique de puces ARM Holdings.

Sur le marché des changes, le dollar a légèrement fléchi contre le yen après avoir atteint un plus haut de trois semaines contre la devise nipponne. Il recule de 0,10% à 106,04 yens après être monté jusqu‘à 106,33 yens, un plus haut depuis le 24 juin.

Son indice contre un panier des devises des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis est stable.

L‘euro reste ferme contre le dollar à 1,1072. Le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) se réunira jeudi avant une trêve estivale de huit semaines. Aucune nouvelle mesure d‘assouplissement n‘est anticipée.

Le président de la BCE devrait en revanche appeler les gouvernements de la zone euro à faire plus pour soutenir l‘économie du bloc après le vote britannique en faveur d‘une sortie de la Grande-Bretagne de l‘Union européenne.

Le pétrole poursuit son recul au lendemain d‘une baisse de plus de 1%, une hausse des stocks de brut et de produits raffinés faisant craindre que l‘engorgement du marché ne s‘aggrave.

L‘échéance de septembre sur le Brent LCOc1 de Mer du Nord cède 17 cents, soit 0,36%, à 46,79 dollars le baril.

Le contrat d‘août sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) recule de 20 cents (0,42%) à 45,05 dollars le baril.

VALEURS A SUIVRE

* NOVARTIS. Le groupe pharmaceutique suisse a annoncé mardi que son résultat opérationnel brut (“core”) pourrait diminuer cette année en raison d‘une hausse des dépenses commerciales engagées pour son nouveau traitement des insuffisances cardiaques Entresto au second semestre.

*VOLKSWAGEN. Trois Etats américains envisagent de nouvelles poursuites à l‘encontre du constructeur liées au scandale des émissions polluantes de ses véhicules diesel aux Etats-Unis, en dépit de l‘accord à plus de 15 milliards de dollars passé le mois dernier avec l‘administration américaine et les automobilistes pour régler les litiges.

Volkswagen négocie par ailleurs un accord avec les propriétaires canadiens de ses véhicules diesel impliqués dans le scandale comparable à celui conclu aux Etats-Unis, rapporte le quotidien allemand Handelsblatt qui cite un porte-parole du constructeur.

* BAYER. Monsanto négocie les termes d‘un accord de confidentialité avec le groupe allemand qui a relevé la semaine dernière son offre sur sa cible pour la porter à plus de 64 milliards de dollars. Corvex Management, un fonds activiste géré par Keith Meister, un ancien protégé de Carl Icahn, a constitué de petites participations dans le groupe de semences américain Monsanto et dans le groupe chimique allemand Bayer BAYGn.DE, qui aspire à acheter ce dernier, ont par ailleurs déclaré lundi des sources proches du dossier.

* ERICSON. L‘équipementier télécoms a annoncé mardi un bénéfice d‘exploitation et un chiffre d‘affaires inférieurs aux consensus au deuxième trimestre et ajouté qu‘il continuait à réduire les coûts pour faire face à une demande qui se tasse.

* FNAC - L‘Autorité de la concurrence a donné son feu vert lundi au rapprochement entre la Fnac et Darty, sous réserve de la cession de six magasins à Paris et dans la région parisienne.

* TOTAL a annoncé lundi qu‘il détiendra 90,14% du capital de SAFT GROUPE à l‘issue de son OPA sur le spécialiste des batteries de haute technologie pour l‘industrie.

* UBISOFT - VIVENDI a poursuivi sa montée au capital de l‘éditeur de jeux vidéo et franchi la barre de 20% des droits de vote.

* Tableau des principaux marchés mondiaux :

Marc Joanny, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below