1 juin 2016 / 08:12 / dans un an

CORR-BOURSE-Rémy Cointreau grimpe, porté par le Crédit Suisse

(Corrige progression depuis le début 2016)

PARIS, 1er juin (Reuters) - L‘action Rémy Cointreau grimpe en début de séance mercredi à la Bourse de Paris, portée par une note du Credit Suisse qui entame son suivi de la valeur avec une recommandation de “surperformance” et un objectif de cours de 84,00 euros.

A 9h55 le titre avance de 2,5% à 76,51 euros, signant la deuxième plus forte hausse de l‘indice SFB120 qui recule de 0,37% au même moment.

“Remy Cointreau est bien placé pour enregistrer une des meilleures croissances du secteur ainsi qu‘un meilleur retour sur capitaux investis”, notent les analystes de Credit Suisse.

Le propriétaire du cognac Rémy Martin devrait voir sa croissance s‘accélérer aux environs de 5% à 7%, grâce à son repositionnement aux Etats-Unis, où la dynamique est très solide et où il a beaucoup investi, ajoutent-ils.

Rémy Martin est le deuxième acteur du cognac aux Etats-Unis derrière Hennessy (LVMH ) avec une part de marché, en volume, de 17%. Sorti de la catégorie “VS” des eaux-de-vie les moins chères, il domine le segment haut de gamme des variétés VSOP et XO, avec respectivement 72% et 55% du marché en volume.

Il devrait aussi profiter d‘un retour à la croissance en Chine comme des nouveaux relais de croissance que représentent certains pays d‘Afrique.

Le groupe Rémy Cointreau a fait état d‘une amélioration de ses ventes en Chine à la fin de son exercice décalé et d‘une légère augmentation de ses prix, témoignant de sa confiance dans l‘évolution de ses ventes sur ce marché.

Chez Pernod Ricard, propriétaire de Martell, les ventes de cognac restent en baisse en valeur en Chine et le groupe, très pénalisé par la chute de ses ventes de whisky, n‘a pas voulu s‘avancer mardi sur la date d‘un retour à la croissance en Chine.

Credit Suisse estime que la valeur de marché des stocks d‘eaux-de-vie haut de gamme de Rémy Martin représente environ 8 ans de chiffre d‘affaires, contre 5 à 6 ans pour ses concurrents.

Son positionnement premium et sa capacité à opérer dans des segments de niche lui permettent de gagner des parts de marché et lui donnent un “pricing power” supérieur à ce que l‘on peu penser d‘un acteur dont la taille est relativement faible, ajoute le broker.

Depuis le début de l‘année”, le titre Rémy Cointreau gagne quelque 16% tandis que Pernod Ricard cède 6,4%. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below