1 mars 2016 / 07:08 / il y a 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 1er mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse mardi à l‘ouverture en raison de nouveaux signes de ralentissement de l‘activité en Chine.

D‘après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu‘à 1,3% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 1,1% et le FTSE à Londres 0,7%.

La Bourse de Tokyo a terminé en petite hausse alors que Wall Street a fini en baisse lundi, en partie pour des raisons techniques, l‘indice Standard & Poor‘s-500 étant repassé sous sa moyenne mobile de 50 jours.

L‘indice européen FTSEurofirst 300 a pris 0,7% lundi, ce qui ne l‘a pas empêché d‘enregistrer en février un troisième mois consécutif de baisse en raison des inquiétudes sur la croissance mondiale.

Ces inquiétudes sont essentiellement alimentées par le ralentissement en Chine, confirmé ce mardi par les indices PMI officiels chinois pour le mois de février. Ces derniers ont témoigné d‘un septième mois consécutif de contraction de l‘activité dans le secteur manufacturier de la deuxième économie mondiale et d‘une croissance dans le secteur des services la plus faible depuis fin 2008.

Les Bourses chinoises sont néanmoins orientées à la hausse, ces indicateurs macro-économiques nourrissant l‘espoir de nouvelles mesures de soutien à l‘activité.

La Banque populaire de Chine a déjà abaissé lundi le taux de réserves obligatoires des principales banques du pays, pour la cinquième fois en un an, afin de favoriser l‘injection de liquidités dans l‘économie chinoise.

La publication des indices PMI manufacturiers définitifs dans la zone euro, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis dans la journée permettra d‘évaluer l‘impact du ralentissement chinois sur ces économies.

“La faiblesse des statistiques chinoises va peser sur la séance européenne. Il y a trop d‘anxiété et le remède ne fonctionne pas, ce qui crée un environnement inquiétant”, a dit Naeem Aslam, chef analyste chez Ava Trade.

Bien que l‘économie australienne semble avoir connu un trou d‘air à la fin de l‘année dernière, la banque centrale d‘Australie est pour sa part restée mardi insensible à la tendance mondiale à l‘assouplissement monétaire, hors Etats-Unis, et elle a maintenu ses taux inchangés.

Les cours du pétrole poursuivent leur timide remontée, le Brent se rapprochant des 37 dollars le baril, l‘espoir d‘une entente entre producteurs l‘emportant sur les craintes liées au ralentissement chinois.

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L‘AGENDA DU MARDI 1ER MARS PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT CN 01h45 Indice PMI manufacturier (déf.) février 48,3 48,4 FR 08h50 Indice PMI manufacturier (déf.) février 50,3 50,3 DE 08h55 Indice PMI manufacturier (déf.) février 50,2 50,2

08h55 Demandeurs d‘emplois février -10.000 -20.000

- Taux de chômage 6,2% 6,2% EZ 09h00 Indice PMI manufacturier (déf.) février 51,0 51,0

10h00 Taux de chômage janvier 10,4% 10,4% GB 09h30 Indice PMI manufacturier février 52,2 52,9 US 15h00 Indice ISM manufacturier février 48,5 48,2

15h00 Dépenses de construction janvier +0,4% +0,1%

Ventes de véhicules février 17,68 mlns 17,58 mlns

VALEURS À SUIVRE

* LSE DEUTSCHE BÖRSE. Intercontinental Exchange (ICE) étudie une contre-offre sur London Stock Exchange en vue de contrecarrer son projet de fusion avec Deutsche Börse, rapporte Bloomberg.

* AIRBUS examine avec des compagnies aériennes s‘il existe une demande suffisante pour une nouvelle version plus élargie de l‘A350 et il pense pouvoir en dire plus à ce sujet à l‘occasion du salon de l‘aéronautique de Farnborough en juillet, a déclaré lundi le directeur commercial John Leahy.

* E.ON RWE. Le co-président de la commission sur le financement de la sortie du nucléaire en Allemagne est opposé au plafonnement de la participation des électriciens allemands, a-t-il dit au journal Frankfurter Rundschau.

* SWISS LIFE. L‘assureur suisse a publié un bénéfice net annuel de 878 millions de francs et proposé un dividende de 8,50 francs par action au titre de 2015, supérieur à l‘attente des analystes qui espéraient 8 francs.

* ABENGOA. Le groupe espagnol spécialisé dans les énergies renouvelables, en passe de subir la plus importante faillite jamais enregistrée en Espagne, a annoncé lundi un gonflement de son endettement de près d‘un demi-milliard d‘euros au dernier trimestre 2015.

* IPSEN a annoncé mardi une amélioration de ses résultats en 2015 sous l‘impulsion de sa médecine de spécialités dont il prévoit une progression supérieure à 10% pour l‘exercice en cours après une augmentation de 14,4% l‘an dernier.

* Tableau des principaux marchés mondiaux :

Bertrand Boucey, avec Alexandre Boksenbaum-Granier; édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below