17 février 2016 / 07:04 / dans 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS, 17 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse mercredi à l‘ouverture dans un marché qui semble apaisé après un début d‘année agité mais reste fragile en raison notamment de la volatilité des cours du brut et d‘inquiétudes persistantes pour la santé économique de la planète.

D‘après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu‘à 0,5% à l‘ouverture, le Dax à Francfort 0,4% et le FTSE à Londres 0,6%.

Avant l‘ouverture à Paris, Crédit agricole a annoncé le lancement d‘une lourde opération de simplification de sa structure capitalistique afin de rassurer les investisseurs sur la solidité et la rentabilité de sa structure cotée, particulièrement malmenée en Bourse.

La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 1,36% dans le sillage d‘un sursaut du yen, mettant ainsi fin au rebond observé lors des deux précédentes séances. Les indices ont longtemps hésité avec des investisseurs prudents face aux turbulences des marchés et à la volatilité des prix du pétrole.

Les marchés chinois sont orientés à la hausse à l‘approche de la clôture avec un gain de 1% pour l‘indice composite de la Bourse de Shanghai.

Les Bourses de Chine continentale reprennent des couleurs cette semaine dans l‘espoir de nouvelles mesures de stimulation de la part des autorités de Pékin qui viendraient soutenir le yuan.

Wall Street a fini mardi en nette hausse, prolongeant son rebond de vendredi après un long week-end de trois jours malgré la rechute du pétrole à la suite d‘un accord sur le gel de la production qui n‘a pas convaincu les investisseurs.

Plusieurs indicateurs américains sont au programme de la journée, dont les derniers chiffres des prix à la production et de la production industrielle. Les investisseurs scruteront en outre le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale à la recherche d‘indices sur le calendrier des hausses de taux aux Etats-Unis.

La Fed serait bien avisée d‘attendre de nouvelles données indiquant une hausse de l‘inflation avant de se prononcer pour une deuxième hausse, a déclaré mardi le nouveau président de la Fed de Philadelphie. La banque centrale américaine devrait être en mesure de relever les taux plus “significativement” au deuxième semestre 2016, quand les marchés financiers et de l‘énergie se seront stabilisés, a dit Patrick Harker, qui a pris ses fonctions mi-2015.

Les cours du pétrole sont orientés en légère baisse. L‘Iran n‘a rien fait pour les stabiliser en déclarant qu‘il continuerait à augmenter sa production jusqu‘à rétablir le niveau d‘avant l‘imposition des sanctions internationales relatives à son programme nucléaire.

PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L‘AGENDA DU 17 FÉVRIER

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

GB 09h30 Demandeurs d‘emploi janvier -3.000 -4.300

Taux de chômage 5,0% 5,1%

USA 13h30 Prix à la production janvier -0,2% -0,2%

- sur un an -0,6% -1,0%

USA 13h30 Mises en chantier janvier 1,17 mln 1,149 mln

Permis de construire 1,2 mln 1,204 mln

USA 14h15 Production industrielle janvier +0,4% -0,4%

Tx d‘util. des capacités 76,7% 76,5%

VALEURS À SUIVRE

* CREDIT AGRICOLE a lancé jeudi une lourde opération de simplification de sa structure capitalistique afin de rassurer les investisseurs sur la solidité et la rentabilité de sa structure cotée, particulièrement malmenée en Bourse. Annoncée à l‘occasion de la publication des résultats 2015, cette transaction intra-groupe à 18 milliards d‘euros prévoit le rachat par les 39 caisses régionales de la participation de 25% détenue par Crédit agricole S.A. (Casa) dans ces dernières.

* SCHNEIDER ELECTRIC a réalisé l‘an dernier un chiffre d‘affaires record, mais ressorti comme prévu en baisse organique si l‘on gomme un effet devises positif à cause notamment des difficultés de l‘économie chinoise et du secteur pétrolier.

* TOTAL. Le Groupe Bruxelles Lambert a annoncé la cession de 0,7% du capital de Total dans le cadre d‘un placement privé auprès d‘investisseurs institutionnels.

* AÉROPORTS DE PARIS devrait pâtir cette année de l‘effet conjugué du ralentissement de son trafic et d‘un gel des tarifs décidé dans le cadre de son programme 2016-2020. L‘exploitant des aéroports parisiens anticipe une hausse modérée de son excédent brut d‘exploitation (Ebitda).

* TELECOM ITALIA a annoncé mardi un coup d‘accélérateur à ses investissements dans le fixe et le mobile en Italie, où le gouvernement compte sur le secteur pour rattraper le retard pris dans le numérique et doper la croissance économique.

* ABENGOA a fait savoir mardi qu‘il lui faillait trouver 826 millions d‘euros cette année, sans compter la cession d‘actifs non stratégiques.

* NEXITY a publié des résultats supérieurs à ses objectifs en 2015 et a dit tabler pour cette année sur une nouvelle progression de son résultat opérationnel courant.

* CARREFOUR -CASINO - Les enseignes françaises de la grande distribution ont annoncé mardi leur participation à un fonds de solidarité de 100 millions d‘euros en faveur des éleveurs porcins.

* CLARIANT a annoncé mercredi une baisse du bénéfice net plus importante que prévu au quatrième trimestre et proposé un dividende un peu inférieur à ce que les analystes attendaient.

* Tableau des principaux marchés mondiaux :

Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below