25 janvier 2016 / 11:39 / dans 2 ans

STRATEGIE-Carmignac conseille de se couvrir dans l'attente d'opportunités

PARIS, 25 janvier (Reuters) -

** Carmignac se montre prudent sur les marchés financiers, la société de gestion estimant que les valorisations actuelles des actions au niveau mondial et les taux de croissance des résultats d'entreprises ne justifient pas le niveau actuel des Bourses. (Graphique des valorisations et de la croissance des résultats attendue: bit.ly/1NuBVpX)

** L‘économie mondiale reste sans ressort tandis que la Réserve fédérale américaine est entrée dans une phase de remontée de ses taux d‘intérêt et que le comité de politique monétaire de la Fed sera composé cette année de personnalités moins favorables à une politique monétaire accommodante, a souligné lundi Carmignac lors d‘une conférence de presse.

** Dans les émergents, la Chine subit la conjonction du resserrement de la politique monétaire de la Fed et des sorties de capitaux. En zone euro, les attentes du marché pourraient se heurter aux dissensions au sein de la Banque centrale européenne.

** “Le jour où les nouvelles macroéconomiques deviennent franchement mauvaises, avec à la fois la Chine et les Etats-Unis qui réduisent de la liquidité, il sera extrêmement difficile pour les actions de tenir le choc”, a jugé Frédéric Leroux, gérant global chez Carmignac. “On est dans cette phase baissière de 2008-2009, qui permettra dans les mois, les trimestres qui viennent un rebond extrêmement violent.”

** Dans ce contexte, la société de gestion réduit son taux d‘exposition aux actions et se dit prudente sur le crédit tout en évoquant des opportunités pour cette année sur cette classe d‘actifs, comme les CLOs (Collateralized loan obligations) européens, le crédit américain ou les obligations brésiliennes et mexicaines indexées sur l‘inflation.

** Les couvertures doivent être maximales tant que les signaux de retournement sont absents, mais la violence de l‘ajustement qui devrait survenir après la baisse des valorisations et des initiatives, de la part des banques centrales notamment, pour relancer la dynamique va créer de “grandes” opportunités, a estimé Carmignac.

* LE POINT sur la gestion d‘actifs en France (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below