13 janvier 2016 / 15:16 / dans 2 ans

LEAD 1-GM relève ses prévisions et récompense ses actionnaires

(Actualisé avec précisions, cours de Bourse)

DETROIT, 13 janvier (Reuters) - General Motors a relevé mercredi ses prévisions de résultats et annoncé son intention de récompenser ses actionnaires en augmentant de 80% son programme de rachat d‘actions et en majorant son dividende de 6%.

Le constructeur de Detroit anticipe désormais pour cette année un bénéfice par action compris entre 5,25 et 5,75 dollars par an, alors qu‘il avait communiqué en octobre une prévision de 5,00-5,50 dollars.

Il s‘engage à redistribuer aux actionnaires 16 milliards de dollars (14,7 milliards d‘euros) sur la période 2015-2017 en portant son programme de rachat d‘actions de cinq à neuf milliards de dollars et en majorant son dividende trimestriel de deux cents, à 38 cents par action.

En mars 2015, GM avait promis de distribuer un total de 10 milliards de dollars par le biais de rachat d‘actions et de dividendes.

Les annonces de mercredi, faites lors d‘une conférence en marge du Salon automobile de Detroit, permettent à l‘action GM de grimper de 2,8% à 31,15 dollars en début de séance à Wall Street.

Par contraste, Ford abandonne 2,7% à 12,50 après avoir communiqué mardi des prévisions qui ont déçu les analystes et malgré la promesse de verser un milliard de dollars supplémentaires à ses actionnaires sous forme de dividendes.

Le groupe de Dearborn, près de Detroit, a notamment averti que sa marge en Amérique du Nord pourrait atteindre un plateau autour de 9,5%.

General Motors, lui, dit avoir pour objectif de maintenir une marge de 10% en Amérique du Nord en 2016.

S‘il mène à bien son plan de redistribution, le groupe qui avait été sauvé de la faillite en 2008 aura rendu à ses actionnaires environ 23 milliards de dollars entre 2012 et la fin 2017, soit environ 90% de son flux de trésorerie disponible, a souligné le directeur financier Chuck Stevens.

Tandis qu‘il soigne ses actionnaires, GM entend abaisser ses dépenses d‘investissement sous la barre des 5,0-5,5% du chiffre d‘affaires après 2019, grâce à l‘utilisation d‘architectures communes actuellement en cours de développement et qui permettront de réduire le coût de conception de nouveaux modèles.

Mais la directrice générale Mary Barra comme le président Dan Amman ont souligné que cette réduction ne se ferait pas au détriment des investissements dans de nouveaux domaines comme les voitures autonomes.

Mary Barra s‘est aussi efforcée de rassurer les investisseurs inquiets pour l‘évolution de la demande en Chine, premier marché mondial et principal débouché du constructeur américain.

“Nous restons très forts en Chine”, a-t-elle dit, tout en reconnaissant que le marché serait “très volatil” sur les prochaines années. Sur le long terme, la patronne de GM estime que le premier marché mondial pourrait atteindre les 35 millions d‘unités contre un peu moins de 25 millions actuellement. (Joseph White et Bernie Woodall, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below