27 novembre 2015 / 18:39 / il y a 2 ans

LEAD 2-Wall Street finit sans tendance la demi-séance du "Black Friday"

* Le Dow a perdu 0,08%, le S&P a pris 0,06% et le Nasdaq 0,22%

* Séance écourtée et peu animée après Thanksgiving

* Premières indications peu encourageantes pour le “Black Friday”

* Disney (-2,98%) a freiné le Dow, ESPN perd des abonnés

* Sur la semaine, le Dow cède 0,14% mais le S&P gagne 0,05% et le Nasdaq 0,44%. (Complété avec volumes, changes et Treasuries)

NEW YORK, 27 novembre (Reuters) - La Bourse de New York a fini pratiquement inchangée vendredi une séance écourtée au lendemain de Thanksgiving, les premières indications mitigées sur le démarrage des achats de fin d‘année ayant pesé sur les valeurs liées à la consommation.

L‘indice Dow Jones a perdu 14,90 points, soit 0,08%, à 17.798,49. Le Standard & Poor‘s-500, plus large, a enregistré une hausse symbolique de 1,24 point (+0,06%) à 2.090,11 et le Nasdaq Composite a progressé de 11,38 points (+0,22%) à 5.127,53.

Fermée jeudi pour la fête de Thanksgiving, Wall Street a fermé avec trois heures d‘avance ce vendredi.

Les volumes n‘ont atteint que 2,79 milliards de titres, moins de la moitié des sept milliards échangés en moyenne sur les sept séances précédentes, bon nombre d‘investisseurs ayant pris une journée de congé.

Sept des dix grands indices sectoriels S&P ont fini en légère hausse. Mais celui de l‘énergie a perdu 0,68% en réaction à la baisse du prix du pétrole.

Les valeurs de la distribution n‘ont guère profité du “Black Friday”, le lendemain de Thanksgiving, qui donne le coup d‘envoi de la saison des achats de fin d‘année et qui est généralement marquée par d‘importantes opérations promotionnelles.

Selon les premières indications disponibles, cette journée n‘a en effet pas suscité autant d‘engouement que les années précédentes, du moins en matinée.

La National Retail Federation, principale organisation du secteur, table sur une hausse de 3,7% des ventes pour cette période, ce qui marquerait un ralentissement après la progression de 4,1% enregistrée l‘an dernier.

L‘indice Dow Jones de la distribution a gagné 0,08%. Parmi les poids lourds du secteur, Wal-Mart Stores a perdu 0,58%, Best Buy 1,47% et Gap 2,5% tandis que Target gagnait 0,38%.

DISNEY SANCTIONNÉ

“Nous pensons que les achats de Thanksgiving seront décevants”, déclarent les analystes de Suntrust Robinson Humphrey dans une note. “Les membres de notre équipe qui se sont rendus dans des centres commerciaux n‘ont eu aucun problème pour se garer ou circuler dans les magasins.”

Pour Brian Battle, directeur du trading de Performance Trust Capital Partners, les indications sur le “Black Friday” doivent cependant être prises avec prudence.

“Ce qui compte le plus, c‘est la saison dans son ensemble, pas une journée donnée durant laquelle une partie de l‘activité se passe en ligne”, estime-t-il.

Le géant des médias Walt Disney a perdu 2,98%, de loin la plus mauvaise performance du Dow; mercredi soir, le groupe a annoncé que son bouquet de chaînes de sport ESPN avait perdu trois millions d‘abonnés cette année.

Dans son sillage, Viacom a cédé 2,27%, Time Warner 0,74% et CBS 0,45%.

Sur la semaine, réduite à trois séances et demie, le Dow a perdu 0,14%, le S&P-500 a pris 0,05% et le Nasdaq a progressé de 0,44%.

La semaine prochaine devrait être plus animée à Wall Street dans l‘attente des chiffres mensuels de l‘emploi, qui seront publiés vendredi, et de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, les 15 et 16 décembre.

Sur le marché des changes, le dollar, porté par la perspective d‘un assouplissement des politiques monétaires de la Banque centrale européenne (BCE) et de la Banque nationale suisse (BNS) d‘ici deux semaines, a gagné du terrain face à un panier de devises de référence, contre lequel il a touché un plus haut de huit mois.

Il s‘échangeait autour de 1,06 pour un euro à la clôture.

Les bons du Trésor ont quant à eux bénéficié du repli des marchés actions mondiaux, faisant tomber le rendement à dix ans non loin de son plus bas niveau depuis trois semaines, autour de 2,22%.

Sinead Carew et Tanya Agrawal; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below