22 décembre 2014 / 07:48 / il y a 3 ans

LEAD 2-Soitec avertit sur ses résultats, dévisse en Bourse

* Revers pour un projet de centrale solaire aux US

* Table pour le S2 sur une perte peu réduite par rapport au S1

* Va enregistrer au S2 une charge de dépréciation sur le solaire

* Actualisera sa prévision 2016 avant la fin de l‘exercice

* Le titre dévisse en Bourse, cote à un plus bas historique (Actualisé avec cours et commentaires)

PARIS, 22 décembre (Reuters) - Soitec a touché lundi un plus bas historique en Bourse après la révision à la baisse de ses prévisions de résultats consécutive à l‘abandon d‘un projet clef de centrale solaire aux Etats-Unis.

Dans un communiqué, le groupe français précise qu‘un fournisseur auquel il avait cédé des contrats d‘électricité en vue d‘un projet de centrale solaire en Californie a rencontré “un obstacle majeur” empêchant la mise en oeuvre du projet.

Soitec, qui va être contraint de revoir à la baisse les volumes de production de son usine de production basée à San Diego, indique étudier de nouvelles opportunités avec des partenaires locaux sans fournir plus de précisions.

A 10h40, Soitec dont l‘Etat détient 10% via la BPI et la Caisse des dépôts, dévisse de 50,71% à 1,04 euros, signant de loin la plus forte baisse du SBF 120 (+0,99%) dans des volumes représentant 17,3 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext.

Réservé pendant de longues minutes à l‘ouverture de la Bourse ce lundi, le titre a touché un plus bas historique à 0,90 euro dans les premiers échanges.

“La valorisation de Soitec intégrait les retombées de ce projet. Sans cela, sa capitalisation boursière doit au moins diminuer de moitié voire de deux tiers car cela jette un doute autour du développement des technologies dans le solaire”, commente un trader en poste à Paris.

“Une augmentation de capital n‘est pas à exclure dans ce contexte si la société veut poursuivre son développement”, ajoute-t-il.

Le groupe, qui mise sur le solaire comme relais de croissance à ses activités traditionnelles dans l‘électronique, prévoit de passer au second semestre une charge de dépréciation pour sa division solaire. Son montant n‘a pas été précisé.

“Le groupe anticipe désormais que sa perte opérationnelle courante du second semestre ne sera pas significativement réduite par rapport au premier semestre”, ajoute la société.

Au premier semestre de son exercice décalé 2014-2015, Soitec avait enregistré une perte opérationnelle courante de 74,4 millions d‘euros.

“Les résultats devraient être négatifs pour les trois prochains exercices fiscaux”, estiment dans une note les analystes de Bryan Garnier qui valorisaient la centrale californienne, principal projet de Soitec dans le solaire, à 300 millions de dollars (245 millions d‘euros).

Ils soulignent en outre que la nouvelle charge de production de 70 mégawatts prévue pour l‘usine de San Diego est très éloignée de sa capacité potentielle de 280 mégawatts.

Soitec précise en revanche avoir passé avec succès la totalité des tests requis pour un autre projet de centrale solaire en Afrique du Sud.

La société indique qu‘elle reprécisera avant la fin de l‘exercice en cours ses objectifs pour l‘exercice 2016 qui tiendront également compte du contexte positif attendu à cet horizon pour sa division dédiée à l‘électronique.

Le communiqué :

bit.ly/1sZEayq (Gwénaëlle Barzic avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below