July 21, 2014 / 3:08 AM / 5 years ago

ENCADRE-Les faits diffusés par le renseignement américain

21 juillet (Reuters) - Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a présenté dimanche ce qu’il a qualifié de preuves accablantes de la complicité de la Russie dans la destruction du Boeing de la Malaysia Airlines jeudi dans l’est de l’Ukraine.

Sans aller jusqu’à accuser Moscou d’être directement responsable, le chef de la diplomatie américaine a produit les accusations américaines les plus détaillées jusqu’ici publiées, basées sur les dernières indications des services de renseignements américains. Elles permettent aux Etats-Unis de dire que la Russie a fourni aux insurgés pro-russes les systèmes antiaériens sophistiqués utilisés pour abattre l’avion.

Moscou dément toute implication et montre l’armée ukrainienne du doigt.

Voici les principaux affirmations des services de renseignements américains publiées pendant le week-end sur le site de l’ambassade des Etats-Unis à Kiev :

“Au cours du mois écoulé, nous avons détecté une quantité croissante d’armements lourds pour les combattants séparatistes qui traversent la frontière en provenance de Russie vers l’Ukraine. Le week-end dernier, la Russie a envoyé aux séparatistes un convoi d’équipements militaires avec 150 véhicules, dont des chars, des véhicules blindés de transport de troupes, de l’artillerie et de nombreux lance-missiles.”

“Nous avons aussi des informations selon lesquelles la Russie permet l’entraînement des combattants séparatistes sur un site dans le sud-ouest de la Russie, et que cet formation comprend un entraînement sur des systèmes de défense aériens.”

“Les combattants séparatistes pro-russes ont fait preuve de leur compétence en matière de systèmes de missiles sol-air et ont abattu une dizaine d’aéronefs ces derniers mois, dont deux gros avions de transport.”

“Au moment où le contact a été perdu avec le vol MH17, nous avons détecté le lancement d’un missile sol-air (SAM) à partir d’une zone contrôlée par les séparatistes dans le sud-est de l’Ukraine. Nous pensons que ce missile était un SA-11.”

DES LE 14 JUILLET

“Des interceptions de communications séparatistes mises en ligne sur YouTube par le gouvernement ukrainien indiquent que les séparatistes étaient en possession d’un système SA-11 dès le lundi 14 juillet. Dans les interceptions, les séparatistes ont fait référence à plusieurs reprises au fait qu’ils étaient en possession de Buk (SA-11) et qu’ils les repositionnaient.”

“Des mises en ligne sur les réseaux sociaux jeudi montrent un système SA-11 traversant les villes de Torez et Snijné contrôlées par les séparatistes près du site du crash et du lieu estimé du lancement du SAM. De cet endroit, le SA-11 a la portée et la capacité en hauteur pour avoir abattu le vol MH17.”

“L’Ukraine se sert aussi des systèmes SA-11, mais nous sommes sûrs qu’aucun système de la défense aérienne ukrainienne ne se trouvait dans le rayon du crash. En outre, les forces ukrainiennes n’ont pas tiré un seul missile sol-air durant le conflit bien que s’étant souvent plaintes des violations de leur espace aérien par l’aviation militaire russe.”

“Dans une conversation interceptée qui a largement été diffusée sur internet, un chef séparatistes bien connu dit à une autre personne qu’une faction séparatiste a abattu l’avion. Après qu’il fut devenu évident que l’avion était un avion de ligne civil, les séparatistes ont effacé des réseaux sociaux les annonces où ils se vantaient d’avoir abattu un avion et de posséder un système de missile sol-air Buk (SA-11).”

“Des données audio fournies à la presse par les services de sécurité ukrainiens ont été étudiées par les analystes des services de renseignements qui ont confirmé qu’il s’agissait de conversations authentiques entre des chefs séparatistes connus, en se basant sur la comparaison des données audio ukrainiennes diffusées sur internet à des enregistrements de séparatistes connus.”

“Des vidéos diffusées hier sur les réseaux sociaux montrent un SA-11 sur un convoyeur traversant le secteur de Krasnodon pour s’en retourner en Russie. La vidéo montre qu’il manque au moins un missile au système, ce qui suggère qu’il a effectué un tir.” (Mark Hosenball et Matt Spetalnick; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below