July 30, 2020 / 4:43 PM / 12 days ago

Engie réfléchit à l'avenir des services, l'IPO est une option-sces

PARIS, 30 juillet (Reuters) - Engie fera vendredi des annonces sur l’avenir de ses activités de services lors de la publication de ses résultats semestriels, ont déclaré à Reuters deux sources au fait du dossier, l’une d’elles indiquant que le groupe s’oriente à terme vers une introduction en Bourse.

Le fournisseur de gaz et d’électricité, également très actif dans la gestion des bâtiments et des équipements des entreprises et des collectivités locales, a fait savoir en mai qu’il comptait “rationaliser” ses “solutions clients”, qui regroupent une large gamme de services à forts besoins en main d’oeuvre, en se retirant des activités à faible rentabilité ou non essentielles dans le cadre de sa stratégie.

Selon l’une des sources interrogées par Reuters, Engie avait deux scénarios en tête pour ses activités de service qui ne sont pas directement liées à la transition énergétique, à savoir une “vente à la découpe” ou un regroupement en vue de créer un grand pôle pour ensuite l’introduire en Bourse, mais s’oriente désormais vers cette seconde solution.

“Ils vont créer un géant des services et l’introduire en Bourse. Ce scénario est jugé beaucoup plus efficace en termes financiers et, socialement, ça devrait passer”, a dit cette source, selon laquelle le groupe se contentera cependant d’évoquer une simple “réflexion sur le long terme”, vendredi, lors de la publication de ses résultats semestriels.

Le spécialiste de la maintenance des sites industriels et des centrales nucléaires Endel, Ineo Défense (services auprès du secteur de la défense et de la sécurité civile), Culturespaces (gestion de monuments historiques et de musées) ou encore Gepsa (services et gardiennage au sein des prisons) seraient concernés par le scénario d’une entrée en Bourse.

Une autre source au fait du dossier a elle aussi indiqué que les résultats semestriels seraient l’occasion pour Engie de faire des annonces sur ses activités dans les services.

Les sources interrogées par Reuters n’ont toutefois pas donné d’indications précises sur la taille des activités concernées ni sur le calendrier envisagé, l’une évoquant simplement l’horizon du premier semestre 2021.

Un porte-parole du groupe n’a pas souhaité commenter ces informations.

Engie, qui a prévu de se choisir en septembre un nouveau directeur général pour succéder à Isabelle Kocher, remplacée provisoirement par une direction collégiale début février après le non-renouvellement de son mandat, a fait savoir qu’il souhaitait poursuivre sa transformation afin de réduire encore ses émissions de CO2 tout en simplifiant son empreinte géographique et sa structure. (Benjamin Mallet et Gwenaëlle Barzic, édité par Sarah White et Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below