for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

LafargeHolcim confiant pour le deuxième trimestre après avoir résisté au coronavirus

LafargeHolcim s'est montré jeudi confiant pour l'avenir, estimant que le secteur de la construction serait en mesure de résister à une résurgence de l'épidémie liée au coronavirus après un deuxième trimestre difficile mais supérieur aux attentes des analystes. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH (Reuters) - LafargeHolcim s’est montré jeudi confiant pour l’avenir, estimant que le secteur de la construction serait en mesure de résister à une résurgence de l’épidémie liée au coronavirus après un deuxième trimestre difficile mais supérieur aux attentes des analystes.

Le premier cimentier mondial a dit observer un début de reprise, ajoutant que ses ventes sont revenues au niveau de 2019 à la fin juin, à la faveur d’une levée progressive des mesures de confinement qui avaient affecté le secteur.

“C’est une crise en forme de tsunami et dans notre cas, c’est déjà terminé”, a déclaré à la presse Jan Jenisch, directeur général de LafargeHolcim.

“Nous nous attendons à un solide second semestre fondé sur la forte reprise de juin, la tendance observée sur notre carnet de commandes et les prochains plans de relance gouvernementaux”, a-t-il ajouté.

Ces propos font écho à ceux de son concurrent allemand HeidelbergeCement qui a également constaté une amélioration de l’activité de construction au deuxième trimestre.

Sur cette période, les ventes de LafargeHolcim sont ressorties à 5,4 milliards de francs suisses (5,02 milliards d’euros), en repli de 24%, mais bien au-dessus du consensus des analystes fourni par le groupe, qui était de 4,93 milliards de francs.

Le résultat opérationnel courant (Ebit), ressorti à 932 millions de francs (-32%), est également supérieur au consensus, qui était de 725 millions de francs.

A la Bourse de Zurich, le titre prenait 2,12% à 45,35 francs environ une heure après le début des échanges.

“La reprise de la demande en forme de V qu’a connue LafargeHolcim en juin est très encourageante”, écrit Bernd Pomrehn, analyste chez Vontobel, ajoutant que les programmes prévus de relance des infrastructures devraient soutenir cette reprise.

John Revill; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up