April 16, 2020 / 1:44 PM / 4 months ago

BOURSE-Wall Street avance prudemment après le chômage et avant Trump

PARIS, 16 avril (Reuters) - Wall Street évolue en hausse prudente jeudi en début de séance après l’annonce d’une baisse des inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis la semaine dernière et dans l’attente d’une conférence de presse de Donald Trump, qui devrait donner des éléments sur le calendrier du redémarrage de l’activité.

L’indice Dow Jones gagne 14,34 points, soit 0,06%, à 23.518,69 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,66% à 2.801,62 points après quelques minutes d’échanges.

Le Nasdaq Composite prenait 0,94% à 8.472,29 points à l’ouverture.

Les demandes d’allocations chômage ont baissé lors de la semaine au 11 avril à 5,245 millions contre 6,615 millions la semaine précédente, a annoncé jeudi le département du Travail.

Les économistes attendaient en moyenne un chiffre de 5,105 millions après celui de 6,606 millions annoncé initialement pour la semaine précédente.

Le chiffre est considérable et a baissé moins que prévu, ce qui pourrait conduire les investisseurs à anticiper de nouvelles mesures de soutien de la part de la Réserve fédérale et expliquer pourquoi les contrats à terme ont progressé après la publication de la statistique.

Le total des inscriptions au chômage sur les quatre dernières semaines s’élève à près de 22 millions.

Donald Trump, qui a déclaré que les Etats-Unis pourraient avoir franchi le pic de contamination au coronavirus, doit annoncer aux alentours de la clôture sa feuille de route pour la réouverture de l’économie américaine, ce qui pourrait également stimuler le sentiment du marché.

Aux valeurs, Morgan Stanley perd 1,7% en début de séance après avoir fait état d’une chute de 32% de son bénéfice au premier trimestre, fragilisé par ses activités de conseil et de gestion de fortune, touchées de plein fouet par la crise du coronavirus.

Morgan Stanley ferme le bal des publications trimestrielles des banques américaines, qui ont vu leurs bénéfices amputés par des provisions destinées à couvrir d’éventuels défauts de paiements.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Patrick Vignal, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below