April 15, 2020 / 9:41 AM / 2 months ago

Coronavirus-L'Italie s'inquiète pour certaines petites banques

ROME, 15 avril (Reuters) - Les banques italiennes disposent globalement d’une situation solide en termes de trésorerie et de bilan pour faire face à la crise provoquée par le nouveau coronavirus mais certains établissements plus petits pourraient ne pas être en mesure de résister à ce choc, a déclaré mercredi la Banque d’Italie.

Dans un discours préparé en vue d’une audition parlementaire, Paolo Angelini, responsable de la supervision bancaire au sein de la Banque d’Italie, et Giorgio Gobbi, son chef du service de la stabilité financière, invitent le gouvernement à envisager le recours à des fonds publics pour faciliter les fusions entre petites banques menacées par la crise.

“Pour les banques qui présentaient déjà des éléments de fragilité, il est possible que des mesures gouvernementales et des actions en termes de supervision ne soient pas suffisantes pour leur permettre de résister aux conséquences économiques de la pandémie”, déclarent-ils selon la version écrite de leur intervention.

La Banque d’Italie pense que cette crise pourrait entraîner une augmentation significative de la part des créances douteuses dans les bilans des banques. Elle estime à 50 milliards d’euros les besoins financiers supplémentaires des entreprises italiennes entre mars et juillet. (Stefano Bernabei et Valentina Za version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below